Bo : Les Gants Blancs du Diable - Musique de Karl Heinz Schäfer

Mercredi 5 Décembre 2007

Eden Roc / Vadim
1973 / Décembre 2007


Bo : Les Gants Blancs du Diable - Musique de Karl Heinz Schäfer
Détails et écoute sur www.vadimmusic.com/fiche.php?id=308

Dossier de presse :

Dans le club très fermé des bandes originales cultes, il existe un disque rare qui dégage une profonde fascination et un charme inédit auprès de toutes les personnes qui en ont entendu parler ou qui ont eu la chance de pouvoir l'écouter (elles sont peu nombreuses). Un véritable Saint Grall que beaucoup traquent sans relâche dans l'espoir de pouvoir un jour posséder cette oeuvre unique et inégalée.

Les Gants Blancs du Diable n'est décidément pas un disque comme les autres. Sa préciosité vient tout d'abord du fait qu'il n'a jamais, avant Vadim Music, été réédité (ni en CD ni en vinyle) et que les rares copies qui circulent souffrent d'un son légèrement dégradé par un pressage défectueux.

Malgré ce défaut d'ordre technique la musique contenue dans les précieux sillons révèle immédiatement son caractère fantastique et addictif dès la première écoute.

Une drogue sensorielle qui ouvre les portes d'un monde fantastique aux géométries musicales inédites : des tempos jazz joués aux tablas et striés par des sitars indomptés, des cordes au bord du gouffre retenues par une basse aux rondeurs rassurantes, des éclairs d'électricité s'échappant de guitares épileptiques, et cette voix d'ange qui chante des couleurs fantastiques qui n'existent que dans cette musique.

Entre jazz félin, pop orchestrale malade, jerk opiacé ou funk lunaire, la musique déploie tous ses charmes et semble tiraillée par des désirs de violence et d'apaisement, générateurs de toute la puissance dramatique du disque.

Puissance qui culmine dans les deux thèmes emblématiques du disque, Utopia et Couleurs, mélodies époustouflantes de finesse qui irradient tout sur leur passage.

Une beauté tragique qui rappelle parfois les accents sombres de la BO La Planète Sauvage +++, autre grand trésor caché des années 70.

Aux commandes de cet étrange vaisseau, on retrouve Karl-Heinz Schäfer, discret arrangeur allemand qui officia dans l'ombre des studios français (pour entre autres Christophe, The Rockets, Claude Ciari...) et qui par la suite écrira d'autres BOs plus ou moins intéressantes (La Grande Trouille, Zig Zig, L'Empreinte des Géants, Extérieur Nuit, Polar).

La musique des Gants Blancs du Diable dépasse largement le cadre (mineur) du film de Laszlo Szabo pour lequel elle a été écrite et s'affranchit totalement pour accéder au statut d’œuvre unique et totale.

*CD includes - 12 pages Booklet - Biography

http://www.vadimmusic.com/upload/03Kidnapping.mp3 http://www.vadimmusic.com/upload/03Kidnapping.mp3



mys35
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE