Chic

La matière première

Mercredi 12 Janvier 2011

Chic
Bernard Edwards (R.I.P) et Niles Rodgers représentent à eux deux un puit d'inspiration sans fond pour tous les musiciens de cette planète. Et cela fait 30 ans que ça dure. Leurs lignes d'accords sont régulièrement utilisées, pompées ou samplées (selon les talents qui s'en emparent) car elles s'adaptent à tous les styles de musique, même celles qui n'ont pas encore été inventées. En effet, nos deux compères ont fait jaillir des mélodies d'une efficacité presque inégalée, composées sur des systèmes simples et faciles à reproduire, poussant la complémentarité guitare/basse dans des sphères rarement atteintes.

Grâce à Chic, leur talent a largement été récompensé par la vente de 40 millions d'albums dans le monde, mais quand on s'amuse à lister le nombre d'artistes sous influence, on ne peut s'empêcher de penser qu'ils continueront à exister et à vivre à travers les autres, comme au détour d'une phrase de basse souvent imparable. Aujourd'hui, les affaires de droit et de propriétés intellectuelles couvrent efficacement leur reconnaissance mais l'histoire ne fût pas si simple au départ. En effet, ils ont parfois dû se battre pour récupérer l'usufruit de leurs héritages.

L'anecdote se déroule dans une boîte New yorkaise, fin 1979. Edwards reconnait le jeu de basse qu'il avait posé sur "Good Times". Au départ il pense que c'est le D.J qui rappe sur la version instrumentale et il trouve l'idée géniale. Edwards se lève, traverse le club pour aller le féliciter mais après discussion il s'aperçoit qu'il s'agit d'un disque original et que les mecs se sont servis du morceau sans rien demander. Il note la référence "Sugarhill Gang - Rapper's Delight" et la transmet à son avocat. L'histoire est en marche. Les Sugarhill Gang aussi. Ces derniers débarquent avec leur quartier dans le studio d'enregistrement et braquent des flingues sur les têtes d'Edwards et Rogers, les menaçant de revenir les refroidir si jamais ils ne retiraient pas leur plainte. Les gars disparaissent rapidement mais nos deux compagnons, bien que choqués, décident de préparer leur riposte. Ils contactent un autre avocat, ex-membre de la mafia, et l'affaire se terminera avec une livraison d'un demi million de dollars. Tout en espèce...

A cause de leur discographie titanesque, vous conviendrez qu'il est impossible d'isoler un titre représentatif de l'influence de Chic. Dans chaque album, vous trouverez matière à comprendre. Mon choix, abitraire, s'est donc porté sur "Soup for one" qui illustrait la bande originale d'un très mauvais film. Encore une chanson magistrale qui aura permis à d'autres de faire leur beurre...Je vous laisse apprécier.


Bozar
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE