Historique et présentation de l'association Wegofunk

Vendredi 15 Février 2008

Nous sommes une équipe de journalistes bénévoles regroupés autour d’un magazine associatif sur internet : wegofunk (http://www.wegofunk.com).

Le but de l’association s’articule autour de deux activités principales :

- l’édition et la rédaction du webzine wegofunk, en français 

- la promotion des artistes et de la musique funk/soul en France


Funk & Soul, kézako ?

La soul et le funk sont des courants musicaux afro-américains, intermédiaires dans l'histoire de la musique afro-américaine, entre le jazz, le blues et le rap. Produites essentiellement des années 1960 au milieu des années 1980, ces musiques ont été reçues en France de façon chaotique depuis plus de quatre décennies. Après un engouement assez important dans les années 1965-68, elles sont ignorées jusqu'à la vogue du disco qui représente une standardisation esthétique ainsi qu'une confusion des genres pour le public. Au début des années 1980, la révolution hip-hop impose progressivement le rap en France et entraîne une meilleure reconnaissance des musiques soul et funk jusqu'à aujourd'hui. Les « radios libres » et les discothèques jouent aussi un rôle fondamental pour faire connaître ces musiques auprès d'un public plus nombreux. Dans les années 1990, des groupes funk français émergent. Enfin, depuis l'an 2000, Internet joue un rôle fédérateur à travers différents sites spécialisés et permet une meilleure circulation de l'information jusqu'à présent.

Pourquoi la nécessité d’une association pour promouvoir les musiques Funk et Soul en France ?

Historique et présentation de l'association Wegofunk
La frilosité de l'industrie musicale française ainsi que l'hostilité ou le désintérêt des médias ont particulièrement contribué à marginaliser ces musiques auprès du grand public. Des réseaux parallèles se sont donc mis en place depuis les années 1970 : disquaires, presse musicale, émissions radio spécialisés. Ces musiques sont, de plus, appréciées en grande partie par un public populaire, en grande partie issu de l'immigration antillaise, maghrébine (juive et arabe) et africaine. Marginalisées par le couple médias/industrie musicale et appréciées par des publics eux-mêmes marginalisés, ces musiques ont souvent eu du mal à se trouver une place importante au sein de la nébuleuse des musiques populaires. Les discriminations à l'entrée des discothèques et la constitution de lieux souvent communautaires diffusant ces musiques à Paris (et région parisienne) dans les années 70 et 80 en sont une caractéristique importante. Texte : Vincent Sermet

Si les réseaux et communautés musicales autour de ces musiques sont nombreux, ils ne forment pas un ensemble totalement soudé.

Cependant, une identité socioculturelle populaire s'est bien construite par l'intermédiaire de ces courants musicaux afro-américains, particulièrement dans les années 1980. Internet apporte de nouvelles perspectives en démocratisant l'accès à ces musiques, réduisant ainsi la compartimentation des publics due en grande partie à la réalité ségrégative des espaces socioculturels en France.

L’historique

C’est depuis sa chambre d’étudiante qu’Anne-Marie a posé la première pierre du site Internet en mars 2000. Une page perso qui se transforme rapidement en site web du nom de http://funky-people.com . Le but est déjà de regrouper les différentes forces vives en France.

Puis le site change de nom 2003 pour s’appeler http://wegofunk.com, change de design pour l’occasion et voit son forum devenir le lieu de ralliement de tous les amateurs de musiques soul et funk en France. En 2005, le site prend un virage à angle droit pour devenir un magazine à part entière et une plateforme d’échange dynamique pour les artistes et les mélomanes.

Voir les archives http://funk.free.fr/



Quelle est la ligne éditoriale du webzine ?

« Keep the Funk Alive ! »



Informer sur la genèse et les courants principaux de la musique funk :

- interviews d’artistes nationaux et internationaux,

- revues discographiques,

- articles.

Créer une plateforme d’échange pour les différents acteurs de la scène funk en France :

- agenda des concerts, soirées et évènements,

- présentation des artistes français

- écoute légale de morceaux d’artistes actuels

- répertoire dynamique de liens sur Internet

- revues de soirées

- forum d’échange

- petites annonces

- bons plans

Informer sur l’actualité soul/funk et ses ramifications « nouvelle école » via :

- les brèves

- les chroniques des dernières sorties de disques

- des articles sur la nouvelle scène et les musiques inspirées du funk et de la soul : rap, hip-hop, disco, house, nu-soul, RnB, etc.


Quelles sont les activités promotionnelles de l’association wegofunk ?

Wegofunk a aussi été co-organisateur de la soirée mensuelle What The F.U.N.K, en collaboration avec l’association 3ème voie de Janvier 2003 à 2006. Cet événement invite chaque mois des artistes renommés de la scène internationale, en « session DJ » mais aussi pour des concerts comme Lyn Collins, Martha High, Pee Wee Ellis. Cette collaboration s’est achevée en 2006.

Par ce biais, sont venus en France des artistes tels que :

- Lyn Collins
- Alice Russell
- Marva Whitney
- Eddie Piller
- Ian Wright

FESTIVAL FUNK à Glaz'art (Paris) du 11 au 13 juin 2003

La plus grande réussite de cette équipe est le festival funk organisé au Glaz’Art à Paris entre le 11 et le 14 juin 2003 en compagnie de Palprod et de 3ème Voie. Le « F.U.N.K. Festival Culturel d’Expression Kollective », un festival funk, a rassemblé professionnels, amateurs et curieux de la culture funk, au total 1500 entrées sur les quatre jours.

Des performances graffiti, une soirée dédiée aux labels français, une jam session, une exposition de dj pal ainsi que son vernissage, des stands de présentation de label et un luthier (basses), un concert de Juan Rozoff avec une première partie assurée par le groupe S.A.M., une convention de disques, une projection de films Blaxploitation et de documentaires, un spectacle de danse, une soirée animée par DJ Chabin et Dee Nasty notamment.


Wegofunk est partenaire d’évènements, soirées et concerts tout au long de l’année : Gwen Mcrae, Ramp, Osaka Monorail, The Sweet Vandals, Sandra Nkake, Third Shot (prix sacem 2006), Paris Rare Groove Day, Free Your Funk, etc.

Wegofunk organise sa propre soirée annuelle et promotionne ainsi un certain nombre d’artistes français (DJs et groupes).

2007 : Création de l'évènement 40 ans de Funk.
Création d'un label pour célébrer le 40ème anniversaire de la naissance du funk.
Voir les détails sur http://www.wegofunk.com/1967-2007-40-Ans-de-Funk-_a1046.html




Historique et présentation de l'association Wegofunk

Historique et présentation de l'association Wegofunk


mys35

------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE