Lèves ton point et chantes !

A Change Is Gonna Come

Mardi 25 Mai 2010

Lèves ton point et chantes !
Depuis l'élection d'Obama, un classique de la soul est ressorti du placard. Je parle bien sûr de Sam Cooke et de son chef d'oeuvre "A change is gonna come". Le titre est magnifique. Il prend aux tripes, poussé par une orchestration puissante digne d'Hollywood. Cette chanson clame la liberté et semble faire le pont entre les cimetières d'esclaves et l'avènement du nouveau président. Elle réussit un mariage parfait entre la souffrance et l'espoir. Mais si l'histoire récente et médiatique semble faire de ce morceau l'hymne unique de tout un peuple, la vérité est souvent plus complexe. Et carrément innatendu.

Lors des émeutes de 1967, les insurgés de Detroit avaient choisi "Dancing in the street" de Martha Reeves and the Vandellas. Les émeutiers avaient déformé le message festif pour en faire un appel à la liberté. A Los Angeles, les gens hurlaient ensemble "Respect" d'Otis Redding qui au départ traite des relations Homme-Femme. Dans les deux cas, les foules ont détourné les messages pour défendre leurs causes et repousser les grenades lacrymogènes. Au delà de ces deux anecdotes, continuons de creuser. La vérité approche.

En effet l'hymne des noirs américains existe bel et bien. "Lift Every Voice and Sing" est un poème de James Weldon Johnson mis en musique en 1900 par son propre frère. Au fil du siècle, les gens ont fini par appeler cette chanson "The Negro National Hymn" car James Weldon Johnson était un précurseur acharné du combat en faveur des droits civiques. Le texte n'est pas si explicite, il garde une forte teneur poétique, mais les afro-américains s'en sont emparés quasi-naturellement. Et le titre, trés marqué politiquement, fait encore scandale aujourd'hui. Récemment une chanteuse inconnue devait interprèter l'hymne officiel américain dans une cérémonie organisée par le conseil municipal de Denver. N'écoutant que son coeur elle se met à entonner l'hymne national noir. Sa prestation a déclenché un scandale dans tout le pays. Même Barak Obama est intervenu pour condamner son geste.
Voici donc le fameux hymne national noir et j'ai choisi la version soul chantée par Kim Weston. La même qui chantait en duo avec Marvin Gaye.


Bozar

------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE