Gilles Peterson digs America : Brownswood U.S.A.

Vendredi 27 Janvier 2006

Ubiquity Records / Luv N Haight
8 Novembre 2005


Gilles Peterson digs America : Brownswood U.S.A.
A trop nous habituer à ses mutiples sorties d’albums, compilations, live, et autres mixes, il ne serait pas inutile de rappeler le parcours de cet infatigable aventurier musical qu’est Gilles Peterson, étrange croisement entre avant-gardiste musical et gardien du temple depuis bientôt 20 ans : Dès 18 ans, à la fin des années 80, il mixe Miles Davis avec Gangstarr à l’époque de l’acid house. Il fonde peu après le label Acid Jaz z, où seront signés Jamiroquai, les Brand New Heavies et Courtney Pine. Puis le label D’n’B Talking Loud , qui comprend les 4Hero et Roni Size. Avant de sortir ses nombreuses compilations de réédition pour Prestige ou Blue Note. Et de mixer sur la vénérable BBC. Bref, si le personnage est à la fois médiatique et business man (il pose sur ses pochettes de disques avec les dernières marques de fringues, amortissant le coût des albums avant même d’en avoir vendu un seul, et sort actuellement une compilation pour Habitat), Gilles Peterson n’en reste pas moins un véritable médiateur amoureux de la musique, à la fois collectionneur acharné et homme de goût.

Deux mois après la sortie de son album live BBC Sessions, Gilles Peterson nous sert donc une nouvelle compilation de raretés USA piochées dans son immense collection de disques. Les 16 morceaux de cette compilation sont quasi introuvables : certains même pour l’auteur lui-même, qui explique dans le copieux livret du disque comment il a quémandé un des titres à un ami qui lui avait fait écouté quelques années auparavant. Patte du maître oblige, la rareté des disques n’empiète en aucun cas sur la musicalité et l’accessibilité de l’ensemble. Entre soul, jazz, latin et folk, on reconnaît le style musical que lui-même a popularisé. Les titres, à majorité downtempo, composent une parfaite bande son pour soirée lovers : Beaucoup de moments forts, tels un intense « A Perfect Day » de Bobby Cole, une fusion lyrique sur « Circles » de l’Ensemble Al Salaam, proche de la musique de Doug Carn, ou encore « Search For The Inner Self », fabuleux titre porté par la voix d’or de Jon Lucien, magnifié par des arrangements de cordes exceptionnels. Rien à jeter, sinon une curiosité dispensable de la chanteuse new age Caroline Peyton et une énervante fusion jazz rock d’ Ira Sullivan .
Gilles Peterson continue donc d’étonner et d’enthousiasmer par ton talent de chineur-passeur. Les amateurs ne seront pas déçus, et les autres ravis de découvrir un des producteurs majeurs de ces dernières années.


Acheter ce disque

Tracklisting :

1. Darondo “Didn’t I” >>> écouter
2. Moses Dillard “Tribute To Wes” >>> écouter
3. Marya Josie “He Does It Better” >>> écouter
4. Lonnie Hewlett And The Little Sisters & Co. “Ya Ya Cha Cha” >>> écouter
5. Jon Lucien “Search For The Inner Self” >>> écouter
6. Bobby Cole “A Perfect Day” >>> écouter
7. Baaska & Scaveli “Get Off The Ground” >>> écouter
8. Ellen McIlwaine “Higher Ground”>>> écouter
9. Caroline Peyton “Just As We” >>> écouter
10. Bob Cunningham “Lover’s Theme” >>> écouter
11. Ira Sulivan “The Kingdom Within You” >>> écouter
12. JR Bailey “Just Me ‘N’ You” >>> écouter
13. The World Experience Orchestra “The Prayer” >>> écouter
14. Harold McKinney “Ode To Africa” >>> écouter
15. 47 x It’s Own Weight “March Of The Goober Woobers” >>> écouter
16. The Ensemble Al Salaam “Circles” >>> écouter

Vincent Godard

------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE