Interview - Johannes Schleiermacher (Woima Collective)

Mardi 30 Novembre 2010

La capitale allemande s’est mise à l’heure africaine depuis quelques temps. Il y a peu, était sortie le très bon Woima Collective, fondé par Johannes Schleiermacher. Son premier opus n’est en aucun cas un ersatz d’Ethio Jazz, c’est du vrai c’est du tout bon (pour preuve la participation d’Ebo Taylor et de J.J. Whitefield). L’homme aux multiples formations (Poets Of Rhythm, Whitefields Brothers…) , a décidé de vider son sac pour Wegofunk.


"Le psychédélisme est la révélation de l'âme"

Interview - Johannes Schleiermacher (Woima Collective)

Interview - Johannes Schleiermacher (Woima Collective)
Wegofunk : Guten Tag Johannes, tu participes à beaucoup de projets à travers les Poets Of Rhythm, les Whietefields Brothers, pourquoi avoir choisi de fonder ton propre collectif ?

Johannes Schleiermacher : J'ai créé ce collectif quand il y avait des coupures avec les Poets Of Rhythm .... J'avais beaucoup d’idées de morceaux ("grooves") dans la tête que je voulais développer.

Wegofunk : Tu as fait plusieurs voyages au Maroc, le gnawa a t-il eu une influence sur ton travail, notamment sur la partie rythmique de l'album. Comment l'as tu incorporé dans ta musique ?

J. S. : La musique africaine m'inspire énormément d'une manière générale. Par exemple, l'arrangement entre les différents instruments permet de créer ce groove qu'on peut faire durer sur un morceau. Il y a aussi cette énergie spontanée, capable de réunir les gens. J'ai fait beaucoup de concerts devant une assistance assise, ce qui peut-être aussi très beau mais j'aime aussi que le publique communie avec les musiciens, en dansant par exemple.
Wolfram Blechner, notre percussionniste, a fait quelques séjours en Afrique et a étudié avec Mahmoud Guinea (grand musicien Gnaouie et icône du festival d'Essaouira). Il m'a expliqué pas mal de choses à propos de la musique africaine. Nous jouons deux rythmes traditionnels (Gidamba and Woima). Tous les autres rythmes sont plus personnels mais évidemment inspirés d'Afrique.



Wegofunk : Il y a sur certains titres une atmosphère un peu chamanique, qui rappelle un peu la transe des cérémonies Gnawa, voir même un côté psychédélique comme sur le titre No Way But Still Walking ...

J. S. : J'ai pris part à une cérémonie Gnawa à Essaouira qui m'a énormément impressionné. Mais cet aspect est aussi présent dans beaucoup de musique. Le Jazz par exemple peut être qualifié d'une musique propre à la transe. Cet effet est toujours créé avec par groove répétitif, une sorte de mantra (formule condensée formée d'une série de sons répétés de nombreuses fois suivant un certain rythme). Tu le répètes inlassablement et là il devient obsédant, occupant tout ton esprit. Sur l'album, les morceaux sont peut-être un peu court pour pouvoir réellement inviter à la transe mais en concert tout est permis. J'ai l'intention d'aller un peu plus loin dans cette direction sur le prochain album. Max Weißenfeldt (section rythmique des Whitefields Brothers) m'a dit une fois que pour lui le psychédélisme est la révélation de l'âme.



Wegofunk : Tu as rencontré Mulatu Astatke à plusieurs reprises, comment se sont déroulés vos rencontres ?

J. S. : En fait je l'ai rencontré deux jours quand il a fait un concert à Berlin avec les Heliocentrics. Il aime Walt Dickerson comme moi et il m'a montré quelques échelles musicales et leurs noms.

Wegofunk : Berlin devient une place importante de la musique africaine en Europe (Ebo Taylor, Afrobeat Academy, Whitefields Brothers , ainsi que de nombreux labels qui rééditent de nombreuses compilations afro Beat, Highlife, ...) Peux tu nous parler un peu de cette scène allemande ?

J. S. : Je connais seulement la scène qui gravite autour de Jochen Ströhs et son Lovelite Studio (Ingénieur du son sur Earthology des Whitefields Brothers). C'est là que l'Afrobeat Academy, Ebo taylor et Tony Allen ont enregistré récemment. Mais c'est vrai qu'il y a plus de musiciens africains en ville.

Wegofunk : Une tournée est elle prévue pour bientôt ?

J. S. : En ce moment, nous essayons d'organiser un concert à Paris pour le 15 décembre mais c'est un peu compliqué et ce n'est pas sûr que ce concert ait lieu. Après quelques voyages, je vais faire une tournée vers le mois de mars et qui devrait passer par la France, l'Angleterre, l'Espagne, le Portugal, l'Autriche, la Slovaquie, .... Il me reste pas mal de boulot à faire sur cette tournée.

Wegofunk : Pour finir peux tu nous faire une playlist de 5 titres que tu écoutes en ce moment ?

Tlahoun GessesseeAykadeshem Lebe

Thelonious MonkFour in One

Karl Hector and the MalcountsDebere

Flying Lotus - Nose Art

Morton FeldmanWhy Patterns



------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE