Interview - Tom TNT Brenneck

Lundi 24 Janvier 2011

A peine remis de la sortie du 3ème volet des aventures de The Budos Band, Tom Brenneck revient ! Toujours guitare à la main, l’homme de Brooklyn enfile cette fois son costume de musicien-producteur pour la sortie de No Time For Dreaming, le 1er album du soulfull Charles Bradley pour lequel Menahan Street Band s’est mué en backing-band. Le désormais tout puissant patron de label répond à quelques questions sur ce deuxième LP sorti sous l’étiquette Dunham. Et plus si affinités.


Interview - Tom TNT Brenneck
Sur No Time For Dreaming on reconnait l’empreinte sonore de Menahan Street Band, tous les morceaux ont été composés spécialement pour l’occasion ou certains étaient destinés à du pur MSB 100 % instrumental ?
On a composé beaucoup de morceaux instrumentaux qui ont eu des textes par la suite. Telephone Song par exemple était un titre instrumental. L’histoire c’est qu’à l’époque je vivais des moments pas faciles avec ma petite amie. J’ai écrit ce texte et Charles l’a chanté. Sur la totalité de l’album ça a été du 50 /50 : Heartaches And Pain, Lovin you baby, Golden Rules ont été écrites pour Charles alors que The World, Telephone Song, In You I Found A Love était initialement des instrumentaux. La composition et l’enregistrement de l’album se sont faits en même temps parce que, quand on s’est mis à travailler avec Charles, l’alchimie a tout de suite été incroyable. Toutes les musiques qu’on avait composées on pouvait en faire des chansons ! C’est très différent des Budos où là, on joue comme des malades pendant deux ans et quand on rentre en studio, on enregistre l’album en deux jours.


Sur l’album, on retrouve les 2 facettes qu’a pu avoir la Soul par le passé à savoir un côté politique et social et un autre plus « amoureux »
Pour le côté politique, c’est quelque chose de très vague mais qui était dans nos têtes depuis le début. Charles a vécu dans un project, dans un quartier très chaud de Bushwick, il y a vu des camés, les gens complètement brisés, sans travail…Donc au final, il ne chante que ce qu’il connait et je l’ai aidé à mettre ça en chansons. Il met beaucoup de lui-même dans ses chansons, tous ses textes signifient quelque chose pour lui. Alors bien sur parfois certains peuvent parfois paraitre simples mais ils s’inspirent de son vécu et signifient beaucoup pour lui. Il est très sincère.
Pour le côté amour, je crois que c’est plus facile en ce qui me concerne. J’ai eu tellement de galères avec les femmes que je peux écrire facilement des chansons dessus !



Interview - Tom TNT Brenneck
Il y aussi un titre instrumental qui est moins cohérent avec le reste…
Je voulais mettre un titre instrumental pour mettre en avant Menahan Street Band en tant que groupe. Ca sonne effectivement très différemment mais ça vient pourtant des mêmes sessions. Je voulais ce morceau pour faire une bouffée d’air dans l’album, un titre sans voix qui permet de faire une pause.


Dunham c’est toi mais c’est aussi Homer Steinweiss (batteur des Dap-Kings. Entre autres), Homer est plus dans l’ombre non ?
Homer n’est pas impliqué dans tout ce qui est production, Enfin il commence puisqu’on a fait celle des 3 Titans ensemble. En revanche il apporte énormément sur le plan créatif notamment avec son drumming. J’avais vraiment besoin d’un partenaire pour me lancer dans cette aventure et Homer et moi étions très proches. On avait joué longtemps ensemble dans les Dap-Kings, on est ensemble dans MSB, également dans tous les projets qu’on a pu faire avec Truth &Soul, ça a donc été naturel qu’on se retrouve à monter ce studio tous les deux. Mais c’est sur que c’est plus difficile pour lui car il est tout le temps sur la route avec les Dap-Kings, je suis plus souvent sur place que lui.


Est-ce que tu collectionnes les disques ?
J’ai en des milliers ! Quand je vais faire mes courses, il y a un magasin de disques sur le chemin et j’achète des disques chaque fois que je passe devant. Mais je ne suis pas à la recherche du 45 obscur et introuvable, ce qui m’intéresse c’est la musique. J’achète des disques pour les écouter, pas pour les accrocher au mur et leur faire prendre la poussière.


Pour finir, ton producteur préféré ?
(sans hésiter) Willie Mitchell ! Numero Uno ! Mais j’aime aussi énormément les productions de Curtis Mayfield.



Merci à Kisha Bari pour les photos.
D'autres à voir juste ici

Propos recueillis le 9/02/2011

Muzul _
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE