Isley Brothers - Taken To The Next Phase

Lundi 15 Novembre 2004

Legacy
2004


Isley Brothers - Taken To The Next Phase
Bien que les Isley Brothers fassent partie du patrimoine de la culture musicale noire méricaine avec 50 ans de carrière à leur actif, il semblait important à Ronald et Ernie de marquer les esprits de la jeune génération partisane d’un Hip Hop souverain. Et quoi de mieux que de véhiculer leur œuvre par la voix de producteurs et rappeurs en vogue ? C’est donc le pari que se sont donnés les frères Isley, rappelant au passage que la Funk des années 60 et 70 est à l’origine de la majorité des réalisations Rap et RnB. Pour y arriver, les anciens ont également choisi de signer chez Sony afin de s’assurer une diffusion ultra large. Le temps de la Motown et de Tamla est bien loin mais comme le dit Ronald « Il faut bien utiliser tous les moyens modernes pour arriver à ses fins ». Ce dernier ne croit pas si bien dire. Rappelons que les Isley Brothers avaient déjà une vingtaine d’années de carrière lorsqu’ils ont atteint pour la première fois les hautes sphères des charts US en 1975.
C’est pourquoi on retrouve encore cette abnégation dans le projet « Taken To The Next Phase » qui aura pour but de leur rendre l’hommage auquel ils ont droit.
A la porte du studio se sont donc précipité plusieurs pointures du Hip Hop, qu’ils soient signés chez Sony ou non. Au premier rang, on retrouve De La Soul ( d’autres précurseurs qui s’accrochent efficacement au train en assurant la promo de leur dernier album « The Grind Date » ) qui re – baptise « It’s A New Thing » par « It’s Your Thing », le libraire New Yorkais, ex Black Moon avec Talib Kweli, Mos Def qui reprend magistralement « Beauty In The Dark », Raphaël Saadiq pérennisant l’héritage de « Harvest For The World », ?uestlove ( encore lui ! ) des Roots sur « That Lady », le producteur Onda et le canadien Esthero glissant avec légèreté sur « Summer Breeze » ou encore Gabriel Rene qui surprend agréablement avec une version relevée de « Footsteps In The Dark ». Tous ces morceaux ne seraient évidemment rien sans l’apport indispensable des frères Isley, entre la voix suave de Ronald et la guitare déliée d’Ernie. Sans jamais dénaturer l’essence des morceaux, l’équipe du projet a eu le courage de s’attaquer à des monuments musicaux qui n’auraient pu parvenir aux oreilles des plus jeunes sans une telle «reconstruction ».

Il est vrai que les mises à jour de standards Funk peuvent faire grincer les dents des puristes mais rangeons nos différents de coté pour célébrer le retour d’un des plus grands groupes de cette fin de siècle. En tout cas, les fans des deux écoles comme moi sont ravis. On attend avec impatience le prochain album prévu pour le début de l'annéeprochaine.




Ecouter et acheter ce disque via notre programme amazon

En savoir plus :


Freeworker
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE