James Brown - I'm Real

Scotty Bros - 1988

Samedi 26 Août 2006

Dire que le temps aura été long, très long, et finalement trop long avant que le Godfather nous sorte un album qui tienne enfin la route est un doux euphémisme. Car même en tant que James Brown-addict absolu, on ne peut nier la vérité : depuis Hell, le temps avait été jalonné d’albums tous plus décevants les uns que les autres : Original Disco Man ou encore Gravity, le fond du pire qui finalement s’avère être un sommet étant Living In America, désolante ode à l’Amérique réac d’un mauvais acteur de mauvais films… Bref, depuis 1974 le funkomètre du Godfather, jusque là affolé, était désespérément plat, chaque retour se révélant encore plus pathétique que le précédent. Et puis vinrent les samplers et le rap salvateur grâce auquel nombre de gloires des 70’s furent remises dans la lumière. Les plus productifs et les plus emblématiques furent dépouillés de leurs plus beaux breakbeats et de leurs plus moelleuses lignes de basse. Et les DJ’s taillèrent en pièces le monument James Brown sans toujours lui rendre tous les égards dus à son rang…Heureusement, il n’y pas que des ingrats dans ce milieu de requins. Preuve en est Full Force ce collectif de 6 producteurs (qui ont œuvré pour leur compte mais aussi pour d’autres artistes parmi lesquels UTFO ou encore Samantha Fox) qui décide en cette année 1988 de rendre enfin justice à l’un des pères fondateurs du rap en lui mitonnant un album entier aux saveurs new-jack swing.


James Brown - I'm Real
Même s’il s’agit d’un album presque entièrement composé avec des machines, il n’en reste pas moins l’essentiel : James Brown est vivant ! Il n’est pas que ces samples de cris gutturaux présents dans une impressionnante quantité de morceaux, il est Real et tient encore sur ses jambes. Full Force lui déroule le tapis rouge en se servant d’échantillons de sa propre musique, mais pas n’importe laquelle. Celle de l’âge d’Or, de l’époque bénie où ses confrères avaient les jambes en coton aux premiers échos d’un nouvel album. Terminées les courbettes au show-biz ! James revient à ce qu’il n’aurait jamais dû abandonner sous peine de voir ses productions se corrompre gravement.
Peu d’instruments, beaucoup de technologie et de studio mais rien n’arrête le Godfather, même des machines ne lui font pas peur : les rythmiques robotiques se font hurler des two times et autres hit me comme les Jb’s autrefois. Avantage évident : jamais les machines n’entreront en dissidence suite à ses comportements dictatoriaux…
Certes le new-jack swing est alors en vogue avec des groupe comme Bel Biv Devoe mais James ne fait pas le pantin qui tente de sonner tendance (pour ne pas dire jeune) : il est en plein dedans et comme on n’est jamais mieux servi que par soit-même, il utilise son million-sampled-tune Funky Drummer où, cerise sur le gâteau, Maceo fait son énième retour au bercail en venant souffler son vent 98 % funk et 2 % jazz. She Looks All Types A’ Good, sans conteste la grosse matraque de l’album. Maceo et James c’est un des plus grands soap-operas du funk :
« J’étouffe avec toi James, je vais partir avec mes All Kings Men et jamais tu ne me reverras ! Je ne sais pas ce qui m’a pris…j’ai été sot, reprend moi…Cries moi dessus, demande moi de souffler comme à la grande époque…James ! c’est fini, je pars avec ce givré de George Clinton lui au moins ne m’impose rien ! »
Et c’est comme ça depuis plus de 30 ans…
En dépit d’un son très marqué 90 et bien loin de ses indémodables et indépassables productions 70’s, c’est là l’occasion de retrouver un James Brown que l’on avait rangé au grenier depuis un moment. Les albums suivants seront (encore) de cruelles déceptions mais il n’est pas nécessaire de renier son plaisir d’entendre un Marron sonner vrai.

James Brown - I'm Real
NB : Egalement disponible sous une pochette différente où l'on retrouve une nouvelle fois, et pour notre plus grand plaisir avouons le, un James pétri de style...

En savoir plus :

LIENS

Site Officiel de James Brown
Funky Stuff Super site avec forum consacré à l'univers JB
Wikipedia
Maceo Parker
Fred Wesley
Martha High
Marva Whitney
Pee Wee Ellis
Clyde Stubberfield & Jabo Starks



DOSSIER JAMES BROWN

Voir notre dossier JB regroupant toutes les chroniques, articles, news, interviews sur ce thème : James, Pee Wee, Maceo, Lyn Collins, Marva Witney...


Muzul
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE