Lamont Dozier - Reflection Of ...

Mercredi 29 Décembre 2004

Lightyear
2004


Lamont Dozier - Reflection Of ...
Quand les producteurs de Joss Stone ont fait appel à Lamont Dozier sur le deuxième album de la jeune anglaise, ils avaient en mémoire la puissance d’écriture d’un des plus prolifiques auteur et compositeur de l’histoire de la black music.
Dans les années 60 et 70, la Motown du charismatique Berry Gordy fournit à la pelle des numéros 1 Funk, Soul et Rythm and Blues aux charts américains. Dans son giron se trouvent de jeunes auteurs talentueux et à l’image du label de Détroit, disciplinés et combatifs.
Parmi eux, Dozier forme avec les frères Holland , un trio ultra efficace, fournissant abondamment de hits les stars de l’époque comme Marvin Gaye , Diana Ross and The Supremes , les Four Tops ou les Temptations . Leur productivité et leur efficacité sont telles que de nombreux morceaux viennent titiller les premières places faces aux compositions d’artistes blancs comme les Beatles. Il est évident que la bande à Dozier a largement contribué à la diffusion de la culture afro – américaine à travers tous les Etats Unis et surtout auprès de sa population blanche.
Dozier est un auteur à la mode car il ne compose jamais de textes engagés, comme lui demande Gordy afin de ne pas choquer le public déjà malmené par les émeutes raciales, les assassinats des leaders politiques et la guerre du Vietnam (bien que la Motown ait fini par produire quelques morceaux contestataires dont le célèbre « What’s Goin On » de Marvin
Gaye). C’est donc l’amour qui est au centre des textes. Ces derniers, associés aux magnifiques voix des divas et autres lovers du moment, sont les fers de lance du label pendant plus de 20 ans.
C’est en 1972 que Dozier décide d’interpréter lui - même ses chansons. Donnant ainsi encore plus de profondeur à ses œuvres. Cette profondeur que l’on retrouve aujourd’hui dans cette sélection de 12 hits du maître, ré – enregistrés pour l’occasion. Sur ces titres, qu’il avait écrit pour les autres ( « Stop ! In The Name Of Love » , « I Hear A Symphony » , « I Can’t Help Myself » , « Baby Love » etc.), il nous communique par le biais de sa voix sa version personnelle des compositions. Certes, il ne les révolutionne pas mais on re – découvre une voix claire et sensible qui se marie parfaitement au reste. A 63 ans, Lamont Dozier semble vouloir se faire plaisir en immortalisant de sa propre emprunte un panel de morceaux représentatifs d’une carrière au combien riche. Carrière qui n’est pas encore prête de s’éteindre vu les nombreuses sollicitations dont il fait encore l’objet.

En savoir plus :


Brother Tang
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE