Mélodie en soul sol/Paris 70's

Mardi 1 Octobre 2002

Kif Records/BMG
2002


Bizarre, bizarre…

Mélodie en soul sol/Paris 70's
Tout d'abord ce titre, de film, à la BO connu (réalisation Henri Verneuil, dialogues de Michel audiard et musique par Michel Magne : du bon quoi ) et présenté comme un slogan : on aurait dans la main une compilation de rare groove français, connu des seuls spécialistes du groove perdu. Serait ce une compilation de BO de films français comme son nom le sous entend ? Non.

En matière de funk, jazz funk, soul et autres, les musiciens français n'étaient pas resté insensibles aux sons funk américains dans les années 70. Bien que ce soit resté assez confidentiel (on oublie les reprises des standards r'n'b par Claude François, SVP) et le fait parfois de musiciens aguerris ( Martial Solal , dont le prix de piano du même nom existe, a signé la musique d' " A bout de souffle " et a collaboré avec de grands jazzmen). Il y en a eu suffisamment pour que leurs disques originaux soient très recherchés maintenant et que le fait de faire des compilations soit vendeur.
A défaut d'avoir les témoignages des acteurs de cette période on se contentera des morceaux comme autant d'illustration de cette recherche musicale.

C'est au tour de Kif records de lancer sa compilation rare groove made in France qui est sensée nous informer, sur le marché.

Rien à dire sur la qualité des morceaux. La sélection à ce niveau là est réussie mais faut-il rappeler que le talent des musiciens présentés n'est plus à prouver ? C'est plus jazz que funk, psyché parfois (la french touch avant l'heure ? Pour ceux qui aiment reconnaître la spécificité française et lancer des cocoricos dès qu'ils en ont l'occasion), plutôt orienté BO et il faut aimer les orchestrations aussi.

Note spéciale sur " Fat Fat Fellow " de Daniel Janin , un titre qui mélange le groove et le burlesque sans que cela soit ridicule, c'est étonnant, le titre est bien trouvé : c'est fat !!

On sent le mélange entre l'orchestre et le groove - cf. les illustrations sonore pour la radio ou alors on s'imagine l'entrée sur scène du chanteur pendant une émission de variété à la télé présentée par Guy Lux. Tout est ambiance dans cette compilation et cette particularité (française ?) fait tout l'intérêt de cette époque : réussir à mélanger les styles.

Passons maintenant à ce que cette compilation a de gênant.
Qui sont ces soi-disant artistes qui travaillaient en sous sol dans le Paris des années 70 ?
La part belle est donné aux compositions signées Daniel Janin et/ou Jean-Claude Pierric (lesquels sont remerciés sur la pochette).: 9 titres sur 16 : est-ce une compilation ? Les artistes sélectionnés ici seraient les représentants de cette époque ? On est proche de la désinformation.
Au moins ça vous permettra d'écouter les morceaux dans leurs versions remasterisées dixit le livret au lieu d'écouter vos compilations Les tréteaux trouvées en piètre état dans une brocante quelconque. ( C'est vrai qu' il est agréable de pouvoir écouter TOUS les instruments et les chœurs sur Blacknight )
Ensuite 3 des titres proposés se trouvent déjà sur une compilation sortie en 1999 chez Jazzman records. Il n'en reste plus que 4 sur 16.
Vladimir Cosma est loin d'être un inconnu, sa carrière est très vaste et il a composé de nombreuses musiques de film dont rabbi jacob et … la Boum 1 et 2 , films assez populaires quand même !
Claude Vasori et Vincent Gueminiani, je vous l'accorde, sont des expérimentateurs avant gardiste.

Mélodie en soul sol/Paris 70's
Quand à Nancy Holloway , égérie américaine de ces messieurs et qu'on a pu retrouver aux côtes d'Hervé Vilar et autre C jerôme époque Salut les copains, elle est reconvertie en diva soul pour " Hurt so bad ". Un morceau qui sort du lot, dans la lignée des grandes compositions soul (rappelle " Light my fire " de Shirley Bassey ). Ce seul morceau, remplie de soul (poignante plainte d'une femme éconduite, ça fait très mal et on la croit sans problème) ; tout droit sorti, pour l'anecdote, d'un disque promotionnel : " Escale Party " ; m'avait convaincu de la nécessité de posséder cette compilation dans ma discothèque et de m'acquitter des 22 euros demandés. Malheureusement, le travail de remastering n'a pas été fait sur ce titre. Oh rage, oh désespoir, it hurts so bad, il me faudra attendre une prochaine réédition pour pouvoir apprécier ce morceau avec un son recevable.
J'allais oublier : si vous décidez d'acheter le 33T par goût, sachez qu'il faudra aussi deviner les noms des interprètes, l'année et le label d'édition pour chaque titre. Ajoutez à cela une faute d'orthographe : c'est Ophis le seRpentaire.

Une question pour terminer : qui se cache derrière cette compilation d'amateurs qui gardent tous leurs secrets pour eux seul ? Ah ah ah, je ne le dirais pas !!

Ces perles méritaient meilleur écrin.

mys35

------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE