Nile Rodgers & CHIC live at Montreux 2004

Mardi 2 Août 2005

Nile Rodgers & CHIC live at Montreux 2004
Créé en 1972 et à l’origine constitué de Bernard Edwards (bassiste, décédé d’une pneumonie durant la tournée japonaise de 1992), Nile Rodgers (guitariste) et Tony Thompson (batteur, décédé d’un cancer des reins en novembre 2003), CHIC a été l’un des groupes les plus influents de la période disco funk des années 70. Avec un nouveau line up et un groove tout simplement monstrueux, le groupe signa en 2004 une prestation d’exception au festival de jazz de Montreux dont la captation vient de sortir en DVD. Le privilège nous est donc offert d’entendre à nouveau quelques uns de leurs plus grands classiques sur fond de caléidoscope multicolore et de tenues d’un blanc très classieux.


Mené par le seul survivant de la grande époque : Nile Rodgers, l’ensemble est constitué de pointures telles que Omar Hakim, batteur ayant joué avec Weather Report, Herbie Hancock, David Bowie ou Madonna pour ne citer qu’eux, de Jerry Barnes, inconditionnel du groupe depuis les débuts et puissant bassiste, du très « Freaky » Jerry Velez, qui n’est autre que le percussionniste de Jimi Hendrix au Festival de Woodstock, de Cherie Mitchell et Rich Hilton aux claviers, de Curt Ramm à la trompette et de Bill Holloman au saxo ténor. Enfin les sculpturales Sylver Sharp (cheveux rouges) et Jessica Wagner au chant ne font qu’ajouter à la vraie décharge positive ressentie à l’instar du public présent ce soir là.

Nile Rodgers & CHIC live at Montreux 2004
Le concert commence par deux morceaux issus du premier album : Everybody Dance et Dance Dance Dance (Yowsah Yowsah Yowsah), dont les titres laissent supposer un lien évident de cause à effet, suivis d’I Want Your Love qui ne nous laisse pas non plus en reste côté mouvement de popotin. Vient ensuite la série Medley avec I’m Coming out et Upside Down de Diana Ross (la diva étant en perte de vitesse, la Motown a un temps demandé à CHIC de la prendre « sous son aile », d’où l’album Diana dont ces deux morceaux sont extraits) suivis de He’s The Greatest Dancer et de We’re A Family de Sister Sledge (qui sont d’ailleurs les titres des deux albums produits par CHIC pour les soeurettes et qui au passage mettent le feu à la salle). Après avoir pu humer un parfum de romance sur At Last I Am Free, arrive CHIC Cheer qui est un autre temps fort du concert. Le début du morceau est prétexte à des présentations solo tonitruantes de chaque musicien, avec Nile Rodgers rejoignant Jerry Barnes, dans un jam final hallucinament furieux de guitare Funk/Rock et de basse slappée. Suivent ensuite My Forbidden Lover puis Le Freak (« Attrapez l’pompon, vous aurez le droit à un tour de manège!! ») avant un rappel pour lequel CHIC ne se fait pas prier avec Good Times et une nouvelle phase de danse à l’ancienne. Ce dernier titre est au final la meilleure façon de qualifier le très bon moment qu’est ce concert, chacun des musiciens faisant définitivement preuve de virtuosité et d’une grande maîtrise du groove pour nous secouer le cocotier. « Yowsah Yowsah Yowsah !!!»

Nile Rodgers & CHIC live at Montreux 2004
Le concert commence par deux morceaux issus du premier album : Everybody Dance et Dance Dance Dance (Yowsah Yowsah Yowsah), dont les titres laissent supposer un lien évident de cause à effet, suivis d’I Want Your Love qui ne nous laisse pas non plus en reste côté mouvement de popotin. Vient ensuite la série Medley avec I’m Coming out et Upside Down de Diana Ross (la diva étant en perte de vitesse, la Motown a un temps demandé à CHIC de la prendre « sous son aile », d’où l’album Diana dont ces deux morceaux sont extraits) suivis de He’s The Greatest Dancer et de We’re A Family de Sister Sledge (qui sont d’ailleurs les titres des deux albums produits par CHIC pour les soeurettes et qui au passage mettent le feu à la salle). Après avoir pu humer un parfum de romance sur At Last I Am Free, arrive CHIC Cheer qui est un autre temps fort du concert. Le début du morceau est prétexte à des présentations solo tonitruantes de chaque musicien, avec Nile Rodgers rejoignant Jerry Barnes, dans un jam final hallucinament furieux de guitare Funk/Rock et de basse slappée. Suivent ensuite My Forbidden Lover puis Le Freak (« Attrapez l’pompon, vous aurez le droit à un tour de manège!! ») avant un rappel pour lequel CHIC ne se fait pas prier avec Good Times et une nouvelle phase de danse à l’ancienne. Ce dernier titre est au final la meilleure façon de qualifier le très bon moment qu’est ce concert, chacun des musiciens faisant définitivement preuve de virtuosité et d’une grande maîtrise du groove pour nous secouer le cocotier. « Yowsah Yowsah Yowsah !!!»

Tracklisting :

01 Everybody Dance
02 Dance Dance Dance (Yowsah Yowsah Yowsah)
03 I Want your Love
04 Diana Ross Medley / Sister Sledge Medley
05 At List I Am Free
06 CHIC Cheer
07 My Forbidden Lover
08 Le Freak
09 Good Times

Liens :

[Nile Rodgers]url:http:// Site officiel [Chic Tribute]url:http:///index2.html Site de fans

Funkin'For'Fun

------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE