Quantic Soul Orchestra - Pushin' On

Lundi 26 Septembre 2005

Tru Thoughts
Mai 2005


Quantic Soul Orchestra - Pushin' On
Will Holland aka Quantic s’est attaché à en finir définitivement avec l’amalgame que l’on fait encore entre son travail en solo, en tant que tritureur de consoles et de platines, et son groupe de musiciens du Quantic Soul Orchestra . Là où l’excellent premier album « Stampede » (sorti en 2003) pouvait être considéré par certains comme une sorte de transfert de la musique du DJ Quantic, « Pushin’On » est un second opus résolument tourné vers le Funk des années 70, sans ajouts numériques et qui fait appel au plein talent de chaque musicien de la formation.
Évidemment, la patte de Holland est omniprésente. On ne peut ignorer qu’il a écrit la plupart des morceaux, qu’il les a arrangé et qu’il a joué de multiples instruments comme de la guitare, de la bass, des cuivres, des percussions et même de la sitar. Seul le batteur Russell Knight l’accompagne tout au long du disque, nous créditant parfois de breaks sur – vitaminés.
Coté Voix, Alice Russell apporte encore une fois douceur, profondeur, équilibre et caractère. Et ce dans seulement 5 titres sur 11. Son implication dans « Pushin’On » est indiscutable. Ce qui assoit parfaitement la couleur musicale donnée par QSO et par la scène Soul – Funk moderne en général. Le subjuguant contraste entre la féminité apportée par Russell et la musicalité du band, prête à exploser à tout moment, est parfaitement représenté sur la reprise brillante de Nina Simone « Feeling Good », Alors que la chanteuse pose tranquillement sa voix, les musiciens font preuve d’une énergie retenue mais enclin à la désinvolture. Cette désinvolture que l’on retrouve dans bon nombre des instrumentaux de l’album où Holland et les autres s’en donnent à cœur joie. On assiste à une démonstration de force qui commence par l’intro « Introducing … The Quantic Soul Orchestra » où Russell Knight est flashé pour excès de vitesse. Cela continue ensuite par les « ouin ouin » très sixties de la guitare de Holland (« That Goose On My Grave »), le groove emprunté à James Brown & The Famous Flames (« West Pier Getdown »), l’efficace cohésion de la session rythmique (« The Conspirator »), les influences d’ailleurs que le globe trotter Quantic a ramené de ses tournées à l’étranger ( le très Bossa « Paintings And Journeys ») et les clins d’œil dancefloor aux amis DJs (« Get A Move On » dédicacé à Mr Scruff ).
QSO arrive donc à nous convaincre sans peine qu’il est un groupe à part entière avec un son qui a hérité des belles heures de la Soul Music d’il y a 30 ans mais qui est irrémédiablement tourné vers aujourd’hui. On a aimé « Stampede », on adorera « Pushin’On ».

Want Some More ?


Freeworker
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE