Rest In Peace Gil Scott-Heron (1949 - 2011)

Lundi 30 Mai 2011

Les encyclopédies, dictionnaires et ouvrages sur la Soul, le Funk et compagnie sont en général assez expéditifs avec le cas Gil Scott-Heron : au mieux quelques dizaines de lignes lui sont consacrées, au pire il n’y figure pas. Comme Donny Hathaway, il est le grand oublié alors qu’il a été un artiste majeur de la musique noire américaine.


Rest In Peace Gil Scott-Heron (1949 - 2011)
Poète, écrivain mais surtout chanteur, il a juste 20 ans quand sort son roman noir Le Vautour, un classique du genre à la mise en scène cinématographique non sans rappeler Pulp Fiction.
Son premier album, il le sort en solo. Brut, dépouillé, direct, Small Talk At 125th & Lenox est un recueil de poésies déclamées spoken words sur fond de percussions. De la trempe des brûlots minimalistes et révolutionnaires de The Last Poets. La suite de sa carrière musicale se fera avec un étudiant rencontré à la fac, un certain Brian Jackson qui sera des années durant l’autre moitié d’un duo à la productivité des plus fertiles.
Avec Pieces Of A Man, première trace vinylique de leur collaboration en duo, les choses sérieuses commencent. Et avec la grosse artillerie. Le staff du label leur demande quels sont les musiciens avec qui Gil et Brian aimeraient travailler pour cet album ? Les deux ne se démontent pas : Bernard Purdie, Ron Carter, Hubert Laws. Accepté. Une line-up de rêve qui va déboucher sur un chef d’œuvre ouvert par le vindicatif The Revolution Will Not Be Televised. Groove démentiel, flûte planante, rimes politisées scandées façon « wake-up niggers ! » Si l’on consacre à juste titre The Godfather James Brown comme un des pères fondateurs du rap, l’écoute de ce seul titre montre à quel point GSH s’était approché du produit fini. Pieces Of A Man pose les fondements de ce qui sera le style Scott-Heron / Jackson, une Soul orientée jazzy, des poèmes sarcastiques, des textes politiques, une critique politico-sociale sur du groove armé et des arrangements au Fender Rhodes. Le tout déroulé avec une véloce voix de velours.
Ensemble, ils vont enchainer des albums incontournables où le très bon côtoiera l’excellent : Free Will, The First Minute Of A New Day, From South Africa To South Carolina, le live It’s Your World, Bridges. Des albums qui amèneront leur cargaison de titres incroyables devenus depuis des classiques : Home Is Where The Hatred Is, Johannesburg, Lady Day & John Coltrane, The Bottle, et le sublime Winter In America pour lequel Scott-Heron mériterait toutes les récompenses musicales du monde.

Rest In Peace Gil Scott-Heron (1949 - 2011)
Séparé de Brian Jackson, GSH part en solo dans les années 80 mais la décennie maudite n’aura que peu d’impact sur lui. Quand tout le monde sombre dans l’arrangement putassier, il en profite pour graver les essentiels Reflections, un incontournable de sa discographie, et Real Eyes. Quand Spirits sort en 1994, personne ne sait alors qu’il faudra attendre une quinzaine d’années avant d’entendre de nouveaux enregistrements de Gil Scott-Heron.
Brûlé par l’alcool et la drogue alors même qu’il dénonçait les ravages de la boutanche sur le bien nommé The Bottle, il vivra une longue descente aux enfers conclue en apothéose par une addiction au crack, des séjours en prison et une interdiction de sortie des Etats-Unis. Jusqu’à ce I’m New Here en 2010, un album aux arrangements étrangement électro où la voix suave des heures de gloire à laissé place à des cordes vocales éraillées et brutalisées par les excès des années de dérive. Mais même après ce trop long silence, le public était encore là, à lui dérouler le tapis rouge jusqu’à ce que le 27 mai 2011 ne décide que plus jamais Gil Scott-Heron ne chanterait.
Le temps donnera forcément l’occasion de découvrir et de redécouvrir Gil Scott-Heron avec l’espoir qu’enfin lui soit attribuée la place d’honneur qui lui revient depuis 40 ans. Malheureusement, la récompense aura lieu à titre posthume. Car il est déjà trop tard.

Rest In Peace Gil Scott-Heron (1949 - 2011)

------------------- Encart publicitaire -------------------

RECHERCHE



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

Amazon

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER