Rick James - Superfreak 82

Mardi 25 Octobre 2005

Autant dire la vérité, exception faite de Superfreak, j’ai découvert Rick James sur le tard. Voire même le très tard, et même le trop tard puisqu’au moment où je découvrais son Punk-Funk, il n’était plus de ce monde. Mais bon, il n’est jamais trop tard pour bien faire…


Rick James - Superfreak 82
La découverte a eu lieu avec le live qui figure en bonus de l’édition « Deluxe » de Street Songs, alors forcément la vue de ce DVD a suscité en moi une vive émotion et l’envie de reprendre la claque avec cette fois-ci les images. Et justement, ce show de Rick James et de son Stone City Band capturé en Allemagne donne l’impression de voir les photos du livret de Street Songs en mouvement : le réverbère, le flic, les gagneuses (qui ne sont autres que les chœurs et qui gardent leur accoutrement de reines du bitume pendant tout le concert…) et Rick lui-même, outrancier comme pas permis arborant boas en plumes et combinaisons moulantes pour une démonstration de funk explosif et survolté avec effets pyrotechniques et jeu de scène lubrique. L’économie n’est pas de mise et, soutenu par une redoutable sections cuivres ressemblant à s’y méprendre à un escadron de Bioman, un clavier très investi (fais l’amour avec ton instrument) et assisté par un guitariste Van-Halenien à crinière blonde mets-le-ventilo-à-fond-pendant-mon-solo (seul ovni blanc de tout le groupe avec la choriste en body léopard) qui métallise à merveille l’ensemble, l’ami Rick endosse le rôle de meneur de revue cane / haut de forme sur Big Time , devient maestro et dirige le public pendant un fumeux Mary Jane (très Zappa dans le délire), chante, slappe sa basse, joue des percus, de l’harmonica, caresse le clavinet…bref c’est l’homme du match et tout devient carrément explosif sur des grosses bombes funk comme Fire It Up , Ghetto Life , Love Gun , Give It To Me baby ou le très attendu Superfreak (rappel du concert où les attitudes salaces atteignent le sommet) Parfois emporté par son délire scénique, il n’est pas toujours un modèle de justesse mais peu importe : le show est là et je préfèrerai toujours ce type de concert à ces grosses machines sans failles où l’on, s’ennuie à mourir.
A condition de ne pas être trop pointilleux avec la qualité de l’image qui ne reste que de la vidéo repiquée en numérique (un peu rafraîchie peut-être), le son qui n’est pas non plus toujours au sommet (certains instruments paraissant muets par moments) c’est bel et bien d’un énorme tuerie dont il s’agit. Et puis surtout, le fin du fin, on est dans les années 80 et en Allemagne alors autant dire que question coupe de cheveux le niveau est plutôt élevé dans le public et même sur scène, le groupe affichant de splendides coupes de cheveux nattes/frange incrustées de brillants. L’occasion aussi de revoir un instrument de légende trop vite tombé en désuétude : le clavier guitare. Oui, ça fait rêver…

Tracklisting :

1. Intro
2. Ghetto Life
3. Big Time
4. All Day All Night
5. Freaky
6. Fire It Up
7. Love Gun
8. Guitar Solo
9. Harp Bolo (Call Me Up)
10. Big Day
11. Standing On The Top
12. Mary Jane
13. Mary Jane March
14. You and I
15. Give It To Me Baby
16. Super Freak

En savoir plus :

NEWS
Rick James est décédé le 6 août 2004. Il travaillait à un nouvel album qui sera publié. Vous trouverez plus d'infos sur son site officiel.

CHRONIQUES

Rick James - Deeper Still 2007 >>> lire Album posthume sur lequel il travaillait avant sa mort
Rick James - Memoirs of a superfreak 2007 >>> lire Autobiographie

LIENS

www.rickjames.com Site Officiel
www.myspace.com/rickjames

Muzul

------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE