Robert Randolph & The Family Man - Unclassified

Mercredi 9 Mars 2005

Warner Bros
2004


Robert Randolph & The Family Man - Unclassified
Robert Randolph est pour ainsi dire un phénomène. Sa particularité principale réside dans le fait qu’il joue de la Guitare Pédal - Steel comme s’il flirtait avec une guitare quelconque. Une dextérité et une musicalité qui lui vaut d’être classé parmi les 100 plus grands guitaristes de tous les temps par le magazine Rolling Stone. Ca se passe de commentaires, on a affaire à du haut niveau …
Natif du New Jersey, Randolph commence à jouer pour son église dans la ville d’Orange. Le destin voudra q’une de ses démo tombe dans les mains d’un des membres des fameux North Mississipi All Stars . Groupe pour lequel Randolph enregistre plusieurs instrumentaux avant de se consacrer pleinement à sa propre musique. Pour se faire, il enrôle dans un premier temps ses anciens compères de l’église, le bassiste Danyel Morgan et le batteur Marcus Randolph, qui sont respectivement son cousin et son frère. Les 3 compères, associés bientôt à d’autres musiciens dont le clavier John Ginty, montent un groupe tout naturellement appelé Robert Randolph & The Family Band.
La formation, forte d’une bonne réputation grâce à la personnalité et au talent de son leader, n’a pas de mal à signé dans une maison de disques. Le succès d’un premier enregistrement « Live At Wetlands » pousse les musiciens à enregistrer en studio un vrai premier opus. C’est Jim Scott, arrangeur et producteur ayant travaillé avec des artistes divers comme les Red Hot Chili Peppers ou encore Tom Petty & The Heartbreakers, qui se charge de faire ressortir la quintessence du son produit par Randolph et cie en studio. « Unclassified »,, fruit d’un travail méticuleux, sort courant 2004.
L’éclectisme des genres entre Blues, Gospel, Funk et Blues Rock, la rythmique toujours incisive, la légèreté détonante et le powerful du disque sont autant de qualificatifs justifiant le choix du titre « Unclassified » . Seul point repère, une sorte de musicalité joyeuse et énergique que Randolph a su puiser dans son héritage évangélisateur. Joie que l’on peut généralement lire sur son large sourire lorsqu’il joue sur scène.
Bien que les morceaux tournent principalement autour des riffs de sa guitare pédal – Steel, instrument utilisé généralement dans le Gospel ou la Country, les autres musiciens ont tout de même l’occasion de faire valoir leurs grandes qualités sur les jams « Calypso », « Goin In The Right Direction », « Run For Your Life » et « I Need More Love » qui n’est pas sans rappelé la période glorieuse du Funkadelic. Le reste de l’album oscille entre ballades so sweety ( avec les titres « Soul Refreshing » où Randolph pose sa voix douce et claire, et « Smile », la reprise de Stevie Wonder chantée par Ricky Fowler et Lenesha Randolph ) et Blues Rock ( sur « Nobody », petit clin d’œil à Jimmi Hendrix et l’instru « Squeeze » ).
Avec ce premier album qui gagne à être connu en europe, Robert Randolph & The Family Band frappe un grand coup d’entrée. Preuve que le travail, la simplicité et tout simplement la foi en la musique et la vie peuvent faire des miracles.


Ecouter et acheter ce disque via notre programme partenaire

En savoir plus :


Freeworker
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE