Terry Callier - Lookin' Out

Mercredi 15 Novembre 2006

Premonition
2004


Terry Callier - Lookin' Out
Le parcours de Terry Callier est atypique. Il témoigne d’une vie passée entre gloire et jours sombres, reconnaissance et oubli, passion et résignation. Le jeune Terry est un musicien prodige à 17 ans. Ses copains de quartier à Chicago ont pour nom Curtis Mayfield , Jerry Butler et Ramsey Lewis, les fondateurs des Impressions avec qui il évolue dans un environnement artistique et politisé.
En 1964, Callier a la révélation de sa vie en assistant à un concert de John Coltrane . Bien décidé à vivre de la musique, il devient le plus jeune artiste signé chez Chess Records aux coté d’un certain Muddy Waters . Malgré plusieurs succès, Callier se fait lourder quand le label est racheté par GRP. Plus tard, au milieu des années 70, la même déconvenue survient alors que l’artiste avait réalisé deux bons albums « Fire On Ice » et « Turn You To Love » chez le Elektra de Don Mizell qui se fait virer par la même occasion.
En 1985, retournement de situation, Callier, papa d’une petite fille, décide d’offrir à cette dernière une vie paisible à l’abri du besoin, en commençant des études de sociologie, puis une formation d’informaticien à l’université de Chicago. Sa carrière est mise de coté. A l’entendre parler de son passé, il se demande encore comment il a pu vivre sans musique, mais il trouve très vite la réponse en pensant à sa fille. Parallèlement aux études, il dégote de nombreux petits boulots dans un complet anonymat et se passionne pour les religions et la méditation. A un tel point qu’il finit par épouser la philosophie Soufie qui lui permet de développer une grande spiritualité. Il obtient son diplôme à 43 ans !
En 1990, Callier revient sur le devant de la scène grâce à l’anglais Eddy Piller , fondateur du label Acid Jazz Records, qui lui propose de ré – éditer un vieux 78 tours. C’est le succès et l’artiste devient une star en Angleterre. Sa carrière redémarre et il se fait produire par des gens qui ne l’avaient pas oublié comme Brian Bacchus avec qui il sort «Time Peace » à l’occasion de la première guerre en Irak. Œuvre pour la paix pour laquelle il est récompensé par l’ONU. Mais comme il accumule les pépins, il se fait virer de son travail de l’époque quelques jours plus tard.
Mais la légende a ressuscité et la maquette du projet « Lookin’ Out » plaît à Universal Classics qui décide de produire l’album. Les « Goin’ In The Right Direction » , « Nobody » , « Why Should I Feel Lonely » , « Problems » ou « Run For Your Life » sont autant de titres qui racontent ce long parcours atypique. Terry Callier y dépose la profondeur de la Soul, la détresse du Blues, la fraîcheur de la Funk et la légèreté du Jazz. Il démontre ainsi que la valeur n’attend pas le nombre des années.

En savoir plus :


Freeworker
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE