Ty - Upwards

Mardi 11 Novembre 2003

Big Dada
6 Oct 2003


Ty - Upwards
Après Awkward en 2001, TY nous revient en cette rentrée 2003 avec l’album « Upwards » .

Loin des stars du Rap, avides de frime, de dollars, et de petites pépées en string au bord de la piscine. TY est un rappeur bien ancré dans le Hip Hop.

Le Hip Hop est une culture représentée par quatre disciplines dont le MC en fait parti. Ici le Maître de Cérémonie c’est TY et on peut dire qu’il est à la hauteur, armé de son "flow" rempli de musicalité (car il ne s’agit pas que de débiter) et d’une plume bien aiguisée.

Cette fois, l’artiste a décidé d’auto-produire son album afin de pouvoir exprimer pleinement ce qu’il ressentait. Il a donc consacré du temps et de l’argent dans la recherche d’anciens claviers qu’il affectionnait et qu’il voulait utiliser comme bases pour son nouveau son. Puis il s’est mis en quête d’un partenaire de studio pour l’aider à donner corps à sa vision. Son choix s’arrêta sur Drew (de Psychic Phenomena et Doze Guys) qui avait déjà composé le titre « The Tale » sur son premier album. Ensemble ils se sont mis au travail pour élaborer un nouveau son plus percutant et plus direct, laissant resurgir ainsi le brio de ses textes.

Le résultat de ce travail est « Upwards » et le niveau est monté de plusieurs crans car on le peut dire aujourd’hui avec le recul que le premier album était prometteur mais pas tout à fait abouti . Avec « Upwards » nous sommes en présence d’un album porteur de sens et qui fait évoluer le Hip Hop, tout en restant accessible (contrairement aux réalisations purement « expérimentales » qui font elles aussi évoluer le Hip Hop). Difficile de passer à côté de la qualité des productions, de l’authenticité des paroles « My dad used to say » Son- you’re not supposed to win.You were never supposed to win. When you understand that you understand everything. You’re not supposed to win. So win everything. »
De même que l’on ne peut échapper à la sincérité dont fait preuve TY dans son interprétation.
Des invités tout à fait remarquables, Tony Allen le batteur « afrobeat », Michel Escoffery, Bembe Segue, Breis et Shortman.
Des titres comme « HaHa », « Wait a minute », « Hot Spice » ou encore « Music to fly to» démontrent la capacité du Hip Hop et de TY, à réfléchir sur son environnement et à le transcender, sans jamais en oublier les racines.


Pour écouter et/ou achetez ce produit cliquez ici

En savoir plus :

Plus d'infos sur :

www.bigdada.com
www.pingpongcom.net

Ty's Myspace

CHRONIQUES

Ty - Closer (2006)>>> lire la chronique


Afrodeeeth
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE