Cold Sweat - James Brown

King - 1967

Mercredi 13 Juin 2007

Il aurait pu s’agir d’un album de James Brown parmi tant d’autres de cette période. Sauf que l’éclair cuivré de Pee-Wee Ellis et le feeling hors-pair du Soul Brother en ont décidé autrement…


Cold Sweat - James Brown
Par ce seul titre, mais après avoir cogné sévèrement 2 ans plus tôt avec Papa’s Got A Brand New Bag, James fait un premier croquis à main levée de ce que va être son futur funk et c’est à force de nuits blanches passées sur sa planche à dessin à tracer des lignes droites de beat et des ondulations sinueuses de basse qu’il présentera son produit fini Sex Machine trois ans plus tard.
Pour le moment, c’est le prototype qu’il met sur le marché. Un prototype qui recueillera dès sa sortie l’agrément du public : une batterie qui percute et qui lâche le break, un riff de cuivres qui s’incruste, et un Mister toujours aussi Dynamite qui, sans s’encombrer de salamalecs, hurle son désir à sa belle. « Uh ! » à l’appui.
Car on parle bien ici de désir et de sexe. Quand Motown lisse ses artistes à l’extrême en leur polissant une image de gendre / belle-fille idéal pour ne pas pousser jusqu’à niais, James sexualise sa musique et les doux baisers devant un navet au drive-in prennent le chemin des nerveux coups de reins sur la banquette arrière. Excuse nous Berry, mais du côté d’Augusta on n’est pas très fleur bleue…
Cold Sweat sera un rouleau compresseur sur le marché du disque (encore un numéro Un…), allant jusqu’à étouffer le reste de l’album, et imposera surtout un nouveau mode de fonctionnement pour le groupe : désormais tout ne doit être que rythme, de la guitare au saxo. Instantanément, la potion se révèle redoutablement efficace et dès la première écoute le cerveau transmet l’information aux hanches de bouger.
40 ans après la formule fonctionne encore avec un taux de réussite avoisinant les 100 % et l’écho de Cold Sweat résonne toujours.
Acte de naissance du funk, il servira de matrice à de nombreux autres morceaux et permet encore aujourd’hui à Pee-Wee Ellis de payer ses factures grâce aux royalties (dixit lui-même). Pour James Brown, tout ça n’est qu’un début, en posant un nouveau jalon Il étend un peu plus son emprise sur cette musique noire qui devient sans l’ombre d’un doute Sa Chose.

En savoir plus :

LIENS

Site Officiel de James Brown
Funky Stuff Super site avec forum consacré à l'univers JB
Wikipedia
Maceo Parker
Fred Wesley
Martha High
Marva Whitney
Pee Wee Ellis
Clyde Stubberfield & Jabo Starks

DOSSIER JAMES BROWN

Voir notre dossier JB regroupant toutes les chroniques, articles, news, interviews sur ce thème : James, Pee Wee, Maceo, Lyn Collins, Marva Witney...

IT'S A JAMES BROWN THANG

Voir notre dossier consacré au personnage James Brown, ses tiffs, son bagouts, ses fringues cliquez ici

Muzul

------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE