Gilles Peterson's 2012 Worldwide Awards

Lundi 23 Janvier 2012

Gilles Peterson's 2012 Worldwide Awards
C'est devenu une (bonne) habitude.
Chaque année fin janvier Gilles Peterson organise à Londres une soirée de concerts mettant en lumière des artistes ayant marqué l'année écoulée. Véritable condensé de son légendaire BBC radio show Worldwide ,qui couvre aussi bien l'univers jazz/soul que l'électro la plus avant-gardiste, l'évènement est organisé selon un format original alternant par tranches d'environ une demi-heure concerts et Dj sets, le tout dans une atmosphère très décontractée.
Le cru 2012 organisé comme l'an passé dans le superbe théâtre baroque Koko à Camden a encore dépassé en intensité et qualité les versions précédentes. S'il serait trop long de faire un compte-rendu exhaustif de l'évènement voici un petit instantané des moments qui m'auront le plus marqué !

Gilles Peterson's 2012 Worldwide Awards
Michael Kiwanuka
On vous a à plusieurs reprises parlé de ce chanteur anglais qui s'est révélé en 2011 avec son brillant premier maxi soul/folk, Tell Me A Tale. Si la sortie prochaine de son album sera à coup sur l'une des attractions de 2012, le jeune homme confirmer aussi depuis quelques mois sur scène son immense talent.
Tournant depuis maintenant quelques mois (cf son live récent aux Transmusicales de Rennes disponible sur Arteliveweb ) son show commence à être particulièrement bien rodé. Son groupe entoure avec beaucoup de finesse sa délicieuse guitare accoustique et la subtile orchestration des percussions (congas/bongos) donne à l'ensemble une jolie touche "world soul".
Jugez-en par vous-mêmes avec cette vidéo de la jolie cover du I Don't Know de Bill Withers qu'il a interprété lors de la soirée :




Gilles Peterson's 2012 Worldwide Awards
Thundercat feat. Austin Peralta
Génial bassiste à 6 cordes, chanteur et producteur émérite, Thundercat symbolise à merveille une forme de groove futuriste dont le camp de base est la Californie.
Hébergé par Brainfeeder, le label de Flying Lotus, son album The Golden Age Of Apocalypse fut l'un des plus novateurs de 2011.
Pour sa première venue en Angleterre il a offert un aperçu époustouflant de son talent avec l'aide d'une autre figure de proue de Brainfeeder en la personne d'Austin Peralta qui a déjà trois superbes disques nu-jazz à son actif à à peine 21ans...Ajoutez pour les choeurs la présence amicale d'Andreya Triana (qu'on connait bien pour ses multiples collaborations avec Bonobo) et de la chanteuse de Cinematic Orchestra, Heidi Vogel, et vous aurez une petite idée de la joie qu'a pu procurer le set !

Ci-dessous un petit extrait vidéo du titre Seasons :




Gilles Peterson's 2012 Worldwide Awards
The Pyramids
Worldwide c'est une scène radiophonique grande ouverte par GillesPeterson à une multitude d'artistes contemporains mais c'est aussi un merveilleux miroir des racines de la musique "Black" au sens très large.
Comme un symbole de ce lien indéfectible entre les générations, c'est un groupe légendaire de la scène afro-jazz que Gilles avait invité en la personne de The Pyramids.
Créé il y a 40 ans autour du saxophoniste Idris Ackamoor, le groupe s'est reformé il y a deux ans environ et doit sortir cette année un nouveau disque. Toujours aussi excentriques et joyeux, ces glorieux papis du spiritual jazz  ont démontré avec brio à quel point leur musique est toujours aussi trancendante.
Ci-dessous un extrait de leur version live du classique Memory Ritual, avec un vibrant solo de sax d'Idris Ackamoor :




Gilles Peterson's 2012 Worldwide Awards
BadBadNotGood
Il y a quelques semaines nous vous mentionnions ce très jeune trio canadien dont le premier maxi auto-produit dégage un délicieux parfum jazzy hip-hop sauce Dilla/Glasper.
Joie communicative du groupe qui jouait pour la première fois en Europe, enthousiasme de leur facétieux batteur,  virtuosité du claviériste, la fraîcheur du trio a fait plaisir à voir. Des petits jeunes à suivre dans les mois à venir...


Ci-dessous extrait de leur set lors de la pré-soirée du vendredi dans la salle XOYO :





Autour de ces concerts jazz/soul/abstract beats, c'est la détonnante scène electro anglaise qui fût à l'honneur de la soirée avec entre autres un live explosif de Sbtrkt & Sampha dont l'album éponyme est sans aucun doute l'un des meilleurs disques électro de 2011. Batterie et percussions donnent en live à leurs rythmiques dubstep une jolie touche soulful, à ne pas rater s'ils se produisent près de chez vous.
Côté DJs soulignons l'excellent set de celui qui s'est révélé l'an passé comme l'un des producteurs house les plus innovants du moment, Julio Bashmore. Sur un rythme mid-tempo évoluant entre 110 et 120bpm maxi il redonne avec finesse ses lettres de noblesses à une deep house envoutntante qui devient vite irrésistible.
 
Si tout cela vous a donné l'eau aux oreilles, jetez donc un oeil au site du Worldwide Festival qui se tiendra cette année sur une semaine entière début Juillet du côté de Sète...

J'allais oublier, la soirée a videmment donné lieu à quelques remises de prix de la part de Gilles. Mais après tout qui s'en souciera, la Musique avec un grand M ayant au final rafflé la mise !





------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE