Publication de la thèse sur les musiques Soul et Funk par Vincent Sermet

Mercredi 14 Mai 2008

L'Harmattan
Mai 2008


Si vous suivez les aventures de Wegofunk depuis pas mal de temps vous êtes déjà surement au courant de l'existence de la thèse soutenue par Vincent Sermet : "Musiques soul et funk en France : histoires et cultures des années 1960 à nos jours".
La bonne nouvelle, est que son travail va être publié courant mai chez l'Harmattan, sous le titre de "Les Musique Soul et Funk : La France qui Groove des années 60 à nos jours".

C'est un évènement très symbolique pour nous car il n'existe pas d'autre livre sur le sujet.
Merci Vincent !

Projet de couverture
Projet de couverture
La France qui Groove… C’est une centaine d’amateurs (collectionneurs, vendeurs de disques, DJs, responsables de labels indépendants, organisateurs de concerts et de soirées, créateurs de sites Internet, animateurs à la radio, musiciens, danseurs, journalistes…) qui racontent leurs expériences et leur passion de la Soul et du Funk.
L’auteur coordonne tous ces témoignages constitués d’histoires et de cultures singulières, les met en perspective et les confronte à d’autres sources, écrites (Rock & Folk, Jazz Hot), audiovisuelles (archives publiques et privées) et picturales (photographies, pochettes de disques, tickets de concerts, créations graphiques). Ce travail trouve ainsi sa place parmi les trop rares recherches menées en histoire culturelle de la musique.
Dans ce tableau historique d’un demi-siècle, les musiques Soul/Funk apparaissent comme productrices d’imaginaire collectif, comme représentatives de phénomènes sociaux et comme révélatrices d’identités, particulièrement liées aux banlieues françaises. On y retrouve différents projets ponctués de réussites ou d’échecs, les ressentiments des acteurs victimes d’exclusions et de discriminations mais aussi les joies et les plaisirs véhiculés par ce goût musical.
Avec une réflexion courageuse et opiniâtre, l’auteur fait coïncider l’analyse scientifique avec un travail de militant envers une culture populaire qu’il estime.

Vincent Sermet est docteur en histoire. Il a soutenu sa thèse en 2006 à l’université de Marne la Vallée où il a été chargé de cours de 2003 à 2006.


mys35

------------------- Encart publicitaire -------------------



FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE








--------- Encart publicitaire ---------