Rony - Parfois j'me dis - www.rony-soul.com -

Mardi 15 Novembre 2005

Découvrez l’univers décalé de Rony. Un artiste coincé entre la terre et les étoiles…

Largement influencé par les productions américaines celui-ci préfère traduire son âme en français, loin des paillettes du show-business, en contournant les codes des Lovers et autres clichés d’un certain Rn’B. Sur des instrumentations souvent Hip-hop, parfois Electro, les ambiances Soulful de ses morceaux vous permettront d’apprécier la chaleur de sa voix, calé dans un fauteuil ou debout sur le dancefloor.


RONY : SOUL SALE GOSSE

Rony - Parfois j'me dis - www.rony-soul.com -

La musique de Rony avec des mots :

La musique de Rony tient inévitablement du mélange. Diversité des ambiances, multiplicité des influences, paradoxe d'un style à la fois pointu et populaire, résultat de la rencontre de deux amoureux du son aux sensibilités différentes : Rony et Morgan.

Les productions de Morgan


Premier ingrédient de cette mixture : le gros travail sonore de Morgan, qui signe la plupart des productions. Un son à la fois épuré, et pourtant extrêmement riche : une qualité déconcertante lorsque l’on sait qu’elle émane d’un pur autodidacte.
Des constructions tantôt clairement Hip-hop parfois très typées Broken Beat, des samples puisés dans le répertoire Soul et Jazz, et la présence irremplaçable de « vrais » instruments (Rhodes, guitare, basse, batterie et percussions) : nous sommes clairement à la frontière de l'organique et du synthétique.
Morgan est plutôt novateur dans sa manière de composer, mais si vous insistez pour connaître ses influences, il vous citera Jay Dee, Madlib, 4 Hero, Bugz in the Attic ou les Soulquarians.

La voix et les textes de Rony

L'autre ingrédient c'est évidemment la voix de Rony, dans le plus pur style Soul moderne. Très texturée, elle apporte à elle seule une couleur sonore à part, reconnaissable entre toutes.
Maîtrisant l’exercice périlleux de l’écriture de textes en français, Rony, peu versé dans l’engagement, préfère chanter des scènes de vie, tableaux du quotidien dans lesquels chacun peut se reconnaître. Il cultive son côté « sale môme » à travers ses chansons : l’amour, le sexe, l’enfance, le soleil ou même le chocolat sont les thèmes qu’il aime aborder avec une fraîcheur et une authenticité parfois presque naïve.

C’est la rencontre de ces deux univers qui fait la singularité du son de Rony : des sonorités qu’on croirait réservées à tourner dans des clubs « spés » rendues accessibles à tous grâce à une voix et des textes clairement populaires.

L’univers de Rony, sa biographie :

Rony - Parfois j'me dis - www.rony-soul.com -
Un Soul Lover coincé entre la terre et les étoiles

Elevé au R&B et au Funk, Rony est né en 1980 à Clichy. Il suit ses parents dans leur Soulmobile vers d’autres horizons banlieusards et grandit en même temps que le Hip-hop s’installe dans nos cœurs et nos quartiers.

Commence alors l’itinéraire d’une oreille gâtée, s’imprégnant de l’ambiance sonore des bandes magnétiques et des vinyls de Papa. Rencontres, découvertes, partages de nouveaux horizons musicaux… L’amour naît si vite qu’il se laisse déborder par l’écriture.
Tout naturellement vient le chant et l’envie de crier aux autres ce que l’on a en soi.

Derrière Rony, un collectif surmotivé !

Trop de temps passé, mais pas perdu, à chanter seul dans sa chambre, dans la rue ou pour ses potes. C'est finalement sa rencontre avec Morgan et ses boucles Hip-hop qui le pousse à amorcer un virage décisif : entrer dans un studio.
Premier essai dans le home studio de Morgan, aux tréfonds du 77, premier succès. Succès pour le moins intimiste mais révélateur : une poignée de types ébahis par la belle alchimie d'un mélange improbable. Les premières bases d'un réel projet musical sont posées avec le titre " Rester un enfant".
Quelques mois plus tard, après de nombreuses sessions de travail obstiné, le casque sur les oreilles, la maquette est presque finalisée.
Parallèlement, Rony voit se construire autour de lui un véritable live organique (batterie, basse, Rhodes, guitare, chœurs : ils seront huit au total). La scène c'est la prochaine étape... Et déjà, devant ses débuts prometteurs à La Scène Bastille, on sent un fort potentiel émotionnel, qui devrait se confirmer sur les divers lives en prévision dans les clubs de région parisienne.

Quelques mois plus tard, et quelques salles pleines à craquer aussi, Rony et le collectif 7Sonic se tournent de plus en plus vers des sonorités encore peu connues en France. Ils décident de casser le Beat. Leurs premiers pas en Broken Beat (mouvement londonien issu de la Drum n’ bass et emmené par le groupe 4 HERO) se fera sous l’impulsion de Morgan et de 2 choristes du groupe : OZ et Caroline Marks. Affaire à suivre…

La poésie du sale môme

Les textes de Rony viennent tout droit du coeur. S'il n'a jamais été capable de laisser s'envoler l'insouciance de son enfance, Rony reste conscient des difficultés de son monde et n'hésite pas à nous faire partager simplement son ressenti dans ses chansons.

Doué d'un positivisme sans commune mesure, Ro cultive depuis toujours une attitude d'éternel enfant. Conneries en tout genre, tête en l'air, toujours à la bourre, sapé de toutes les couleurs... C'est quelque chose qui transpire naturellement chez lui. On ne parle pas là d'image de marque ; ceux qui le connaissent depuis longtemps pourront vous le confirmer : il a toujours été comme ça. Pour le meilleur et pour le pire...

Les textes de Rony ne sont que le prolongement de son esprit vagabond. Laissez vous conquérir par son univers.

Rony sur Internet : www.rony-soul.com

me_dis___www_rony_soul_com.mp3 me dis - www.rony-soul.com.mp3  (3.3 Mo)



Vuzz

------------------- Encart publicitaire -------------------



FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE








--------- Encart publicitaire ---------