Si le funk était une personne...

Lundi 1 Janvier 2007

... il serait probablement le fils illégitime du rock et de la soul, conçu un soir de cérémonie voodoo à la Nouvelle-Orléans.


Child at Black Panther Party Rally, San Francisco, February 11th, 1970
Child at Black Panther Party Rally, San Francisco, February 11th, 1970
D'origines africaines, son visage est à la fois sombre et rieur, unique tant son sang est métissé. Il est élevé à la dure, au milieu du ghetto, par son père d'adoption : le Rythm'n'blues. Sa meilleure amie a pour nom Salsa, son confident n'est autre que le Jazz, et c'est ensemble qu'ils grandissent et animent le quartier de leur candeur. C'est de la Sueur qu'il dépense à l'usine et sur les dancefloors improvisés le week-end dans les rues, que lui vient son nom.
Ses qualités d'orateur et son sens de l'improvisation l'aident à trouver sa place au sein de la communauté.
Sa réputation va grandissante au début des années 70.
Ses oreilles sont grandes ouvertes au milieu de cette décennie, et c'est naturellement qu'il commence à voyager (Afrique, Amérique latine, Brésil, Europe) et se laisse influencer par le disco pour rentrer petit à petit dans les boîtes de nuit.
Puis il se modernise, remplaçant ses instruments électriques et acoustiques, par des éléments électroniques et informatiques. Ses manières brusques de jeune garçon font alors place à une politesse déroutante pour la plupart de ses anciens camarades.
Petit à petit, le Funk gagne en maturité et commence à vieilllir ; il se voit alors souvent pillé, mais rarement encensé par un jeune homme qui lui ressemble tant : le Hip-Hop.
C'est dans la nuit du 24 au 25 décembre 2006 que le Funk perd son père spirituel, James Brown, à la veille de son quarantième anniversaire.
2007 sera l'année de sa consécration, en tout cas nous l'espérons!

Adri3n

------------------- Encart publicitaire -------------------



FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE








--------- Encart publicitaire ---------