The Jacksons - Destiny

Mercredi 12 Août 2009

The Jacksons - Destiny
Il me fallait attendre ces quelques jours.
Laisser passer ces divers hommages rendu à cet homme, en pressentant que toute cette émulation ne pouvait que polluer mes mots, et m’empêchent en fait de me recueillir pour que dans le silence, je puisse me souvenir.

De belles images me reviennent, celles -ci illustrant mon adolescence; ce café au coin de la rue où l’on se réunissait, en commandant un diabolo-fraise, que je payais à l'époque 3,50 francs. Un juke-box trônait juste derrière l’immense vitre. Parmi les quelques disques, Gloria Gaynor, Taste of Honey, James Brown, Otis Redding, et ce 45 tours des Jacksons : « Blame it on the boogie »

Certains ici se souviennent bien de ces titres qui étaient joués jusqu’à épuisement, il parait du reste assez normal qu’ils soient imprimés en nous, et qu’ils y restent encore bien longtemps.

C’est pour cela qu’il existe des face B.
Et en occurrence, c'était ‘ « That’s what you get ( for being polite ) »

Les faces B n’ont pas encore bonne réputation lorsque l’on a 14 ans, c’est bien des années plus tard que l’on s'aperçoit qu’elle peut même voler la vedette de la face A.
Ma mémoire n’est pas des plus exacte, il semblerait que l’une des premières fois ou j’ai mis 1 franc dans ce juke-box, c’est pour écouter cette chanson.

Les arrangements , ces violons en intro, ces cuivres joué doucement, le synthé très délicat, et cette voix qui ne mentait pas... Je ne sais ce qui m’autorise à déclarer ceci, mon parcours peut être, ce qui ma habité depuis si longtemps, cette perception dès ma plus tendre enfance…Mais je sentais qu’elle était authentique, sans masques aucuns, une sensibilité magistrale, un timbre généreux, une façon de montrer à la terre entière que tout est possible, que l’on peut laisser les vannes de son âme grandes ouvertes sans risques aucuns… Qu’au royaume de l’émerveillement il n’y a personne pour interférer.

J’ai découvert Destiny cette même année, le frère d’un copain l’avait acheté, et nous l’écoutions religieusement, et je n’ai pas mis longtemps pour acquérir le mien.

Une belle pochette ouvrante, montrant les frères Jackson souriant. Au verso , ce paon éclatant, et ce texte en haut que j’avais déjà tenté de traduire.

«Blame it on the boogie » en introduction. C'est 3 mn 35 d’un funk aux accents encore légèrement teintés de disco , les cuivres impeccables arrangé par Jerry Hey , ce break monstrueux : « Sunshine ….moonlight…goodtimes…boogie…», cette voix endiablée, qui chante ici sa dépendance pour la danse ( ain’t nobody’fault but yours and that boogie )

Je me souviens du clip qui innovait déjà totalement en 1978, ces ombres qui ondulaient derrières chacun des frères, nous n’avions jamais vu cela.




« You push me away » , écrit et composé par tout les membres de la famille sans exceptions.
Michael participant aux arrangements également de cette chanson douce qui faisait les beaux jours des boums. Lorsque la séquence des slows arrivait, il tournait inlassablement, et j’avais 4.18 mn pour montrer à ma partenaire que je connaissais le moindre rythme de ce titre.

Encore un titre très dansant avec « Things I do for you » Les frères au grand complet encore pour nous faire danser pendant 4.05mn .Tito et Paul à la guitare, pendant que Randy frappe ces congas… Michael est encore présent dans les arrangements , en compagnie de Tom Tom 84 et de Greg Philliganes!

Pour fermer la face A, le clan mets la barre très haut avec « Shake your body ( down to the ground ) ». Je pense qu’il doit s’agir ici du tout premier succès du groupe en discothèque.
La version en maxi n’est pas plus longue ( 7.59 mn ) , celle de l’album ne sera donc pas amputée, et clôturera la face admirablement.



The Jacksons - Destiny
J’ai une affection particulière pour Destiny qui ouvre la face B.
Dans l’album, elle se distingue par quelques accords à la guitare sèche en intro pour déjà changer de ton. Le texte est magnifique et laisse déjà présager des tumultes qui habitent Michael. Cette chanson a beau avoir été écrite par le groupe entier, je pense que c’est Michael qui en a écrit le texte, il n’annonce que trop bien ce qu’il craint, et ce à quoi il inspire..

Give me the simple life, i’m getting away from here, let me be me, come on let me feel free

Bon sang, mais comment ne se sont ils pas aperçus déjà là de ce qui habitait ce chanteur, ces doutes et ces peurs…Tout est pourtant si clair dans cette chanson dont la musique est si belle.

Viens ensuite cet autre bijoux « Bless his soul »
Un autre texte encore que Michael chante passionnément, même défiance, mêmes appréhensions face à la fragilité de son avenir.

Je fond littéralement sur ce passage : « The life you leading is dangerous, doggone dangerous dangerous, dan-gerous… » Une sincérité dans ce ton vibrant unique et exceptionnel.

Quelques notes à l’orgue Hammond, et : One –two-three- four !!!
Dans « All night dancing » tout est magnifiquement marié : la soul, le funk, le gospel.. la transe de Michael est palpable, manifeste! Quelques 6.10 mn pour remettre les pendules à l’heure : les frères Jacksons savaient faire danser, en l’occurrence avec le feu ( Dancing with fire ) …On sent l’incandescence dans le studio, que le titre est certainement joué live.

De simples accords au piano viennent maintenant pour annoncer cette très belle ballade au tempo souple que je garde en moi telle un polaroid d’une époque, un clin d’œil à Michael, une chanson que je connais par cœur, et que je chantais autrefois d’un air désinvolte et léger : « That’s what you get ( For being polite ) ».

Arrangement parfaits, mélodie aérienne au rythme tranquille qui s’écoute tout en marchant avec un walkman auto-reverse d’époque, en souvenir de ces années ou je découvrais un Artiste véritablement naturel, dont j’ignorais l’enfance qu’il n’avait pas eu le temps de vivre et qu’il ne cessera de rattraper.

Michel G.
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE