Vickie Anderson - Mother Popcorn

Soul Brother - 2005

Lundi 1 Octobre 2007

Mr « plus » par excellence, il n’existait pas de raison valable pour que James Brown n’applique pas ce principe aux membres de son Organisation. Divas comprises. Marva Whitney fût la plus sauvage, Lynn Collins la plus funk, Vickie Anderson aka Myra Barnes fût tout simplement la plus belle voix.


Vickie Anderson - Mother Popcorn
La plus belle voix qui n’a pas eu de carrière à sa mesure car bien qu’ayant gravé une cargaison de 45 pour le Godfather, jamais Vickie Anderson n’a eut les honneurs d’un véritable album avec son nom écrit en gros dessus et frappé du tant recherché label « A James Brown Production ». Volonté de ne pas se faire voler la vedette ou petit coup de savate dans le tibia de son comparse Bobby Byrd accessoirement mari de l’intéressée ? Peu importe, le mal est fait.
Mais surtout réparé avec cette anthologie de ce que Madame Bobby Byrd a enregistré sous la houlette du Soul Brother Number One. Soit 16 perles funk électriques ou caressantes, sensuelles ou offensives, Vickie-Myra ayant cette particularité d’allier son funk le plus féroce à une touche Soul des plus veloutées. Cerise sur le gâteau, et seul titre 0 % JB, la reprise du classique de Gil Scott-Heron , Home Is Where The Hatred Is, ilot de suavité et de délicatesse dans cette fournaise si symptomatique des productions Mister Dynamite.
Indispensable pour rendre enfin justice à la plus grande chanteuse passée derrière les micros de James Brown.

Vickie Anderson - Mother Popcorn
Sur la photo d’origine illustrant la pochette, Vickie Anderson est avec le Godfather….qui de son côté utilisa l’autre moitié de la photo pour la pochette de Superbad.

Muzul
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE