Chops The Band - Blow Out

Vendredi 2 Décembre 2005

Daryl Dixon et Dave Watson sont de ces musiciens de studio, respectivement saxophoniste alto et soprane pour l’un et ténor et baryton pour l’autre (et flûtistes aussi !) dont vous connaissez le travail sans pour autant savoir qui ils sont.


Chops The Band - Blow Out
Leur valeureuse discographie fait état de la participation à quelques groupes phares tels que Parliament, Funkadelic, Quazar ou encore Mutiny, le groupe formé par le dissident Jérôme Brailey, flibustier échappé du mothership de Papa Clinton.
Leur duo fera ensuite mouche au sein du label Sugarhill pour lequel ils signeront des riffs de cuivre inoubliables, samplés et resamplés et entrés au panthéon du hip hop (Le début de " 8th Wonder " de Sugarhill Gang , c'est eux).
La liste de leurs collaborations est longue et aujourd’hui David Watson fait partie du groupe de tournée d’Alicia Keys, après avoir côtoyé dans les eighties celle qui deviendra Angie Stone alors qu’elle n’était qu’une flygirl (membre du groupe The Sequence) et pas encore une diva nu soul.

Après plus de 20 ans, donc, pendant lesquels ils n'ont cessé de participer à de nombreux albums et tourner avec des artistes tels que Parliament-Funkadelic, The O'Jays, The Police, Bob Dylan, India Arie, Patrice Rushen, The Rolling Stones, Patti LaBelle, Mariah Carey Public Enemy et Alicia Keys pour n'en citer que quelques uns ; ils sortent enfin de manière indépendante leur deuxième album sous le nom de Chops The Band .

Ces sidemen vous prouveront qu'ils ne sont pas que des accompagnateurs mais bel et bien des compositeurs et de talents de surcroit .

Aucune surprise (mais est-ce ce qu’on demande cela à tous les artistes ?) mais la recette est très efficace et on ne peut rester de marbre devant ces morceaux. Ça suinte le funk et la reprise de « Up for the Down Stroke » est le prétexte pour accueillir Bernie Worrell aux clavier et Dennis Chambers à la batterie. Autant vous dire que ça joue et pas qu’un peu.
Bien sur les arrangements de cuivre sont à l’honneur mais les morceaux ne se cantonnent pas à une démonstration de leur technique. Cela oscille entre funk et jazzfunk, quelques ballades qu’on oubliera facilement dont une insipide reprise de Feelings, sauvée par l’interpretation d’Ambrosia leur invitée féminine.

C’est un très bon album et je déplore qu’aucun label ne puisse les sortir car ça vaut bien les albums récents de Macéo Parker.

Je vous conseille donc de vous y attarder, deux minutes de chaque titre sont disponibles en écoute, ça vaut le détour…


Ecouter des extraits via CdBaby


En savoir plus :


mys35
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

Amazon

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE