New York City Band w/Luther Vandross

Vendredi 29 Juin 2007

Douglas Records
Juin 2007


New York City Band w/Luther Vandross
En 1979, American International Pictures était une compagnie cinématographique indépendante avec de nombreuses productions de films d’horreur de qualité à son actif.
C’est avec ambition qu’elle décide de se lancer dans un tout autre genre en produisant « Sunnyside », un film de gangs qui se déroule dans un ghetto du Queens à NYC portant le même nom et avec comme acteur principal Joey Travolta le frère de John.

En 1979, Jimmy Carter est président et le walkman coûte 200$, c’est aussi l’année de sortie de Moonraker ou encore d’Apocalypse Now.

Pour ce film, un marché avait été conclu avec Casablanca Records la maison de disque de Donna Summer, entre autres artistes disco majeurs, et comme on pourrait le dire pour un bon vin, 1979 est un grand cru tous labels confondus. C’est l’année où Chic sort son album « Risque » chez Atlantic avec le tubissime « Good times », Alicia Myers s’égosille sur « You can do it » avec One Way et Parliament donne une leçon avec son album « Gloryhallastoopid ».

Alan Douglas, directeur de Douglas Records est donc choisi pour produire la bande originale. C’est Harold Wheeler qui est finalement engagé pour mener à bien le projet d’un bout à l’autre. Celles et ceux pour qui ce nom ne dit absolument rien risquent de bondir quand ils sauront pour quels artistes il a travaillé en tant qu’arrangeur ou producteur : Diana Ross, Stevie Wonder, Nathalie Cole et Al Green. Toujours pas convaincu ? Il y eut aussi Aretha Franklin, Nina Simone, Brian McKnight, Anita Baker ou encore Vanessa L. Williams. Il faut savoir qu’avant cela, il était déjà connu et reconnu comme le plus jeune chef d’orchestre de Broadway ou il fit une longue et remarquable carrière. « The Full Monty », c’est lui !

Dès lors, Alan Douglas et Harold Wheeler se mettent d’accord sur une bande son avec un grand orchestre, un déluge de choristes mais aussi et surtout une basse et une batterie prédominantes ; il ne leur manquait plus que l’essentiel, des chansons fortes du point de vue mélodique. C’est d’un chef de choristes talentueux dont ils ont besoin, ils font alors appel à un des chanteurs les plus demandés sur la scène new-yorkaise Luther Vandross. Ai-je besoin de revenir sur Luther ? C’est bien parce que c’est vous ! En 1979, Luther apparaît sur « Music box » d’Evelyn King, est membre des choristes sur « We are Family » des Sister Sledge et reprend divinement « Georgy porgy » de Toto avec le groupe Charme.
On lui confie la lourde tâche de toutes les parties chantées de l’album, c’est donc lui qui posa les premières voix sur les chorus en guise d’essai. C’est la révélation lorsqu’il chante les deux morceaux écrits pour un soliste, c’est lui qui chantera et personne d’autre ! Après une grosse opération de persuasion il finit par accepter pour notre plus grand bonheur.
Une première écoute fugitive plus tard et la magie opère, on se retrouve immédiatement propulsé au volant d’une cadillac décapotable en plein cœur de New-York dans les 80’s.
Le film « Sunnyside » est bel et bien sorti dans les salles obscures, il a tenu à peu près deux jours et demi, pas étonnant si quasiment personne n’a entendu le disque jusqu’ici.

Les protagonistes de cet opus nous livre un album mélangeant ouvertement des sonorités disco et des rythmiques funk relevées à la sauce Luther. A noter, la présence parmi les musiciens de Bob Babbit, le célébrissime bassiste des Funk Brothers à la grande époque Motown, successeur du légendaire James Jamerson.
Le disc est envoûtant d’un bout à l’autre même si mon cœur se dirige plus naturellement vers des morceaux comme « Loving You » ou « Ride That Wave » et pour les plus soul d’entre nous, dirigez vous d’office vers « New York City Band » ou « Sunnyside ». Bref, il y en a pour tous les goûts, à écouter d’office.


Tracklisting :

1. NEW YORK CITY BAND 4.28
2. GOT TO HAVE YOUR BODY 4.47
3. TOGETHER 4.56
4. BO DIDDLEY 4.44
5. SOMETIMES 5.46
6. SUNNYSIDE 7.01
7. LOVING YOU 5.25
8. RIDE THAT WAVE 5.07

NEW YORK CITY BAND Directed by HAROLD WHEELER

Keyboards : Harold Wheeler
Fender Bass : Neil Jason, Will Lee, Bob Babbitt, David Gross
Drums : Richard Crooks
Guitars : Hiram Bullock, Cliff Morris, Lance Quinn, Jeff Mironov, Bob Mann
Percussion : Nicholas Marrero, Milton Cardona, Jimmy Maelin, Edward Newman
Trumpets : Bob Millikan , Joe Shepley, Danny Cahn
Trombones : Wayne Andre, Barry Rogers
Saxophones : Alex Foster, Eddie Daniels, George Young, David Tofani, Ronald Cuber
Synthesizer : Richard Trifan
Vocalists : Diva Gray, Lani Groves, Luther Vandross, Frank Floyd, Maeretha Stewart


En savoir plus :

LIENS

www.myspace.com/newyorkcityband
www.douglasrecords.com

ARTICLES

Décès de Luther Vandross le 1er Juillet 2005 >>> lire

Olaf
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE