Parliament - Up For The Down Stroke

Jeudi 17 Mars 2005

1974
Casablanca


Parliament - Up For The Down Stroke
Et Parliament refit surface. Depuis la brève parenthèse Osmium, seul Funkadelic tenait les lieux et à part le faux pas Cosmic Slop, enchaînait les albums avec une qualité constante voire même croissante. Seulement voilà : la furie Funkadelic, son agressivité, son côté effrayant, et son son rock, au final ça enferme un peu dans une sorte de ghetto. Alors, sans doute tenté d’aller infester le grand public et les ondes avec quelque chose de moins corrosif et disons de plus « « « « commercial » » » » (ai-je mis assez de guillemets pour prendre toutes les précautions qui s’imposent avec ce vilain terme ?), sans doute aussi tenté de faire rentrer un peu de fraîche soyons honnête, Clinton réveille la bête Parliament et, comme pour Osmium, ramène tout le line-up de Funkadelic sur le label Casablanca (label qui signera également Kiss) pour une nouvelle aventure.
L’approche musicale est ici bien différente avec une préférence très marquée pour les cuivres et les voix (le quintet vocal originel des Parliaments soit George Clinton, Calvin Simon , Fuzzy Haskins , Grady Thomas , et Raymond Davis se retrouve à nouveau réuni). Le titre d’ouverture Up For The Down Stroke est un classique de chez classique du P., toutefois, le style Parliament tel qu’il s’imposera plus tard, n’est pas encore défini et l’album tâtonne tant et si bien que des titres comme The Goosehappy as a monkey with a peanut machine » ! Fallait aller le trouver ça !!) ou encore Whatever Makes Baby Feel Good avec son piano bluesy et la guitare d’Eddie n’auraient pas démérité sur des albums de Funkadelic (et c’est là un bien beau compliment).

Comme souvent, les nouveautés côtoient les oldies dépoussiérés : le vieux hit avec lequel Clinton s’assura un début de succès dans les années 60 avec The ParliamentS : I Wanna Testify ressort des cartons dans une version furieusement dansante et complètement transcendée par le clavinet et les cuivres, All Your Goodies Are Gone plus plaintif que jamais et The Goose (titrée à l’époque The Goose That Laid The Golden Egg), qui triple de volume pour terminer sa course en dub. Les versions originales très Detroit Sound de ces 3 titres sont disponibles sur l’album The Testifyin on sent qu’entre les deux Clinton et ses amis ont croisé beaucoup de choses sur leur route …
Le titre le plus étrange mais finalement totalement indispensable de l’album reste I Just Got Back , avec ce surprenant morceau de sifflet (pas un truc où on souffle dedans, du sifflet avec la bouche quoi !) à faire pâlir de jalousie Micheline Dax ! Je le dis pour les plus jeunes et plus généralement pour ceux qui ne le savaient pas, Micheline Dax est une grande siffleuse devant l’éternel !! Le rossignol du ghetto qu’on l’appelait à South Central...Enfin je crois…
Bref, la cohérence, l’homogénéité et le gros son des albums de Parliament ne sont pas encore au rendez-vous mais n’oublions pas une chose : Up For The Down Stroke est sorti la même année que Standing On The Verge Of Gettin’ It On (à un mois d’écart), alors comment en vouloir à Clinton d’avoir juste produit un bon disque et pas une bombe quand de l’autre côté il sortait l’album absolu de Funkadelic ?

New Funk Times Toute l'actualité du P Funk
The Mother Page Impressionante base de données sur le P FUnk, une adresse incontournable

Pour écouter et acheter ce disque

Muzul
------------------- Encart publicitaire -------------------



--------- Encart publicitaire : Aidez-nous à maintenir les archives en ligne en cliquant avant d'acheter sur amazon ^^ Merci ! ---------

FACEBOOK




James Brown !
tee-shirt funk inc

James Brown !
tee-shirt funk inc




NEWSLETTER



RECHERCHE